Montebourg exige une "relocalisation des activités des industries de santé" en France

A l'issue d'un comité stratégique de la filière Santé, le ministre du Redressement productif a tenu un discours en faveur des relocalisations aux industriels du secteur et défendu une politique du "donnant-donnant" en la matière.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Montebourg exige une

Comme pour l'automobile, le gouvernement souhaite, pour le secteur industriel de la santé, "ouvrir une nouvelle période offensive d'investissement sur le sol français" et "de relocalisation d'activité". Ce sont les mots employés par le ministre Arnaud Montebourg devant la presse, lors du comité stratégique de la filière santé qui s'est tenu en marge du salon Biovision, le forum mondial des sciences de la vie, à Lyon, en présence des ministres de la Santé Marisol Touraine et de la Recherche Geneviève Fioraso.

"Si on se remet à investir, public, privé, on peut réussir dans les années à venir à produire à nouveau en France. C'est notre nouvelle frontière", a-t-il soutenu, comme le rapporte l'AFP.

La recette pour "relocaliser la production (de l'industrie de la santé) en France" selon le ministre ? Une politique du "donnant-donnant" matérialisée par le soutien financier de l'Etat dans la recherche et développement et à travers les investissements d'avenir, le pacte de compétitivité et la commande publique.

"En contrepartie, nous souhaitons la relocalisation des activités industrielles de nos industries de santé", a-t-il affirmé, exigeant également une "transparence sur l'origine des lieux de production des médicaments" et une relocalisation de la matière première des molécules.

Elodie Vallerey

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS