L'Usine Matières premières

Montebourg exige de Rio Tinto Alcan qu'il renonce aux licenciements

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Le 20 novembre, lors d'un comité central européen, le groupe Rio Tinto a annoncé la suppression de 145 emplois sur trois sites français.

Montebourg exige de Rio Tinto Alcan qu'il renonce aux licenciements © Luc Pérénom - L'Usine Nouvelle

Embourbé dans le dossier ArcelorMittal, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg prend aussi position sur les 145 suppressions de postes prévues en France par Rio Tinto Alcan, la branche aluminium du groupe minier anglo-australien Rio Tinto.

Trois sites sont concernés, d'après les syndicats qui se sont exprimés suite au comité central européen du 20 novembre : Voreppe (Isère), Paris et le centre de recherche de Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie).

"Le plan de sauvegarde de l’emploi annoncé par Rio Tinto Alcan n’est pas acceptable en l’état", a tranché le ministre dans un communiqué publié le 23 novembre. "Cette annonce du groupe Rio Tinto, intervenant quelques semaines après la cession de ses
activités d’alumine de spécialité et alors qu’un processus de cession des usines de Saint-Jean-de-Maurienne et de Castelsarrasin est en cours, fait peu de cas des compétences de ses filiales en France, notamment dans le domaine de la recherche et du développement"
, poursuit-il.

Rio Tinto emploie près de 2 700 salariés en Europe, dont 1 800 en France. En octobre dernier, les syndicats du géant minier avaient revélé que le groupe envisageait de réduire drastiquement ses coûts en Europe. 

"Arnaud Montebourg va demander au groupe, au demeurant fortement bénéficiaire, de ne prendre aucune mesure de réduction de ses effectifs", prévient le communiqué. "Par ailleurs, une réflexion globale sur l’avenir de la filière aluminium en France est en cours avec
l’ensemble des acteurs industriels concernés ainsi que les organisations syndicales"
.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte