Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Montebourg demande à General Electric de céder ses activités transports à Alstom

, , , ,

Publié le , mis à jour le 06/05/2014 À 09H07

Le gouvernement rejette "en l'état" l'offre de reprise de la branche énergie d'Alstom par General Electric et propose de l'améliorer en proposant à l'américain de céder ses activités transports au groupe français, a écrit lundi 5 mai Arnaud Montebourg au PDG du groupe américain. La France a "suffisamment de moyens de pression" pour obtenir une meilleure offre", a indiqué ce mardi matin François Hollande.

Montebourg demande à General Electric de céder ses activités transports à Alstom © D.R.

"En l'état, nous ne pouvons malheureusement pas souscrire aux propositions que vous avez faites, reposant sur la seule acquisition des activités d'Alstom dans le domaine de l'énergie", affirme le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, dans une lettre à Jeff Immelt, dont l'AFP a obtenu une copie.

A la recherche "d'un d'un partenariat équilibré"

Le ministre, qui précise avoir été chargé par le président François Hollande de répondre à l'offre de General Electric, souligne que "le gouvernement souhaite examiner les voies et moyens d'un partenariat équilibré, rejetant une acquisition pure et simple qui, en l'état, conduirait à la disparition d'Alstom".

Il fait part de l'inquiétude du gouvernement français face à "la séparation et l'isolement de la branche d'Alstom spécialisée dans le transport ferroviaire, si GE s'en tenait au seul rachat de la partie énergie". Il suggère dès lors que General Electric cède à son tour à Alstom Transport ses activités dans ce secteur, à l'image de ce que propose Siemens qui souhaite aussi racheter la division énergie du français.

"Il serait hautement souhaitable d'assurer un avenir mondial certain à Alstom Transport, par la cession à cette entité des activités transport de General Electric, incluant les trains de fret et la signalisation, représentant un chiffre d'affaires de 3,9 milliards de dollars", a souligné le ministre.

François Hollande réaffirme la priorité à l'emploi

Invité de la matinale de RMC-BFMTV ce mardi 6 mai, le président de la République François Hollande a indiqué que l'offre de General Electric pour le rachat de la branche énergie d'Alstom n'était "pas suffisante aujourd'hui". La France a "suffisamment de moyens de pression" pour obtenir une meilleure offre, a-t-il déclaré, souhaitant "faire en sorte que les offres soient enrichies en termes d'emplois".

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle