Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Monsanto : le premier procès du Roundup débute à San Francisco

Intissar El Hajj Mohamed , , ,

Publié le

Vu sur le web Le premier procès du Roundup, herbicide produit par Monsanto, démarre à San Francisco et durera au moins trois semaines. Le Hindu Business Line revient sur l’affaire.

Monsanto : le premier procès du Roundup débute à San Francisco
Roundup désherbant. Le Roundup : l’herbicide total de Monsanto. glyphosate
© Jean-Louis Salque

Un tribunal de San Francisco ouvre ce lundi 9 juillet un procès pour essayer de répondre, pour la première fois, à la question : est-ce que le Roundup est cancérigène ? Dans un article publié le jour même, le Hindu Business Line rappelle les faits et les enjeux de cette affaire.

L’accusé est Monsanto, géant de l’agrochimie qui a lancé l’herbicide Roundup, à base de glyphosate, en 1976. Le plaignant est Dewayne Johnson, 46 ans, père de deux enfants atteint d’un lymphome non hodgkinien, un cancer du système de défense immunitaire qu’il impute au Roundup. Son avocat, Timothy Litzenburg, assure que son client a utilisé le Roundup pendant deux ans, à partir de 2012, dans le cadre de son travail de gardien à l’école Benicia, à proximité de San Francisco. Selon l’avocat, Dewayne Johnson aurait vaporisé le Roundup “20 à 40 fois par an, parfois des centaines de gallons aspergés en une seul fois sur les sols de l’école”.

Le Roundup, une histoire controversée

L’Organisation mondiale de la santé classe le glyphosate comme étant “probablement carcinogène” ; les agences européennes n’ont pas suivi l’exemple. De son côté, Monsanto a toujours nié tout lien entre la maladie et le glyphosate. Dewayne Johnson a été diagnostiqué en 2014 et ne peut plus travailler depuis. Sa plainte a été traitée rapidement car il n’a plus que “quelques mois” à vivre, assure Timothy Litzenburg.

D’après le journal indien, si le Roundup est inculpé, Monsanto pourrait “encaisser des pertes colossales” si le jury décide que l’entreprise paie les dédommagements. Monsanto regroupe 20 000 emplois à travers le monde, réalise 15 milliards de dollars de revenus annuels, et a récemment été rachetée par l’allemand Bayer pour plus de 62 milliards de dollars.

Et pourtant, les attaques ont fusé : non seulement est-il soupçonné d'être un perturbateur endocrinien mais, au-delà de la santé individuelle, le Roundup est également accusé de contribuer à la disparition des abeilles. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle