Quotidien des Usines

Monnaies et Médailles (Monnaie de Paris, France) : La détection des fausses pièces d'euros se met en place

Publié le

Investissement

Les entreprises citées

Le Centre national d'étude des contrefaçons a ouvert sur le site industriel des Monnaies et Médailles de Pessac, en Gironde. Il est voué à contrôler les faux euros qui pourraient apparaître dès la mise en circulation sur le territoire des 8,14 milliards de pièces à partir du 1er janvier 2002. Ce centre, dont l'effectif se limite actuellement à un graveur, existe également dans les onze autres pays de la zone euro : Pays-Bas, Espagne, Belgique, Portugal, Grèce, Autriche, Finlande, Irlande, Italie, Luxembourg et Allemagne.
Ces douze établissements seront sous la tutelle du Centre européen technique et scientifique de la fausse monnaie, en résidence à la Monnaie de Paris depuis le mois d'octobre. " Le choix de la Commission européenne s'est porté sur la capitale française, suite à la proposition d'hébergement de ce centre par la Monnaie de Paris. La situation géographique de la France en Europe et la présence d'un laboratoire d'analyse chimique et métallurgique dans l'Etablissement monétaire de Pessac ont également joué en notre faveur ", précise Jean-Noël Plumail, responsable technique de la monnaie à La Monnaie de Paris.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte