Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Monkey Bidouille lance son premier PC design et assemblé en France

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Made in France La start-up rouennaise Monkey Bidouille commercialise son PC design et Made in France. Il cible les utilisateurs à la recherche d’autre chose que le PC traditionnel en forme de tour noire. Un grand défi sur un marché dominé par des mastodontes asiatiques et américains.  

Monkey Bidouille lance son premier PC design et assemblé en France
Le MB01, premier PC de Monkey Bidouille
© Monkey Bidouille

Le projet de PC design et Made en France de Monkey Bidouille se concrétise. Après avoir tâté le terrain lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas en 2018, la start-up rouennaise débute la commercialisation de son premier modèle : le MB01.

Design en bois moulé

L’ordinateur tranche par son design. Il se présente, non pas comme une tour noire, mais comme un boîtier ressemblant à un amplificateur hi-fi. Pour son enveloppe, il combine du bois moulé, de l’aluminium brossé et du plexiglass rétroéclairé par des LED. " Nous voulions rompre avec la construction traditionnelle de PC en forme de boite rectangulaire, explique à L’Usine Nouvelle Maxime Cazaillon, l’un des deux cofondateurs de l’entreprise. Seuls Apple avec ses Mac et plus récemment Microsoft avec sa Surface font un effort dans le design. Nous avons créé un boitier qui s’intègre au salon ou dans le meuble hi-fi. Et chose importante, nous l’avons muni d’une carte de son hi-fi. "

Le premier prototype, présenté au Consumer Electronics Show en 2018, ne comportait pas de carte de son hi-fi et était près de trois fois plus gros que le modèle actuel. "Nous sommes passés à un processeur d’AMD qui intègre dans la même puce les fonctions de traitement graphique,  précise Maxime Cazaillon. Cela nous a permis d’éviter le recours à une carte graphique, d’économiser de la place et de miniaturiser le boîtier. "

Les éléments du boitier fabriqués en France

La start-up joue à fond la carte du Made in France. Si la carte mère et les composants électroniques proviennent des Etats-Unis et d’Asie, les éléments du boîtier sont réalisés auprès de trois prestataires en Normandie et en Pays-de-Loire. L’assemblage final est effectué à la main au sein de la société. "Conception, sélection des composants, suivi des prestataires, montage… nous faisons tout nous-mêmes, se flatte le cofondateur. Nous n’avons pas la prétention de nous mesurer aux grands constructeurs. Nous fonctionnons comme des artisans."

Le MB01 coûte cher : 1450 euros. "Ce n’est pas le PC de tout le monde, reconnait Maxime Cazaillon.  Il vise ceux qui recherchent un produit avec un bon son et qui véhicule de l’affectif, des émotions, une histoire différente du PC traditionnel." Compte tenu du positionnement de prix, ce lancement se présente comme un défi, car le marché est dominé par six mastodontes : trois américains (HP Inc, Dell et Apple) et trois asiatiques (Lenovo, Asus et Acer).

Viabilité du modèle à démontrer

Pas de gros volumes en vue. Maxime Cazaillon table sur la vente d’une dizaine de machines par mois. "Nous sommes dans une logique artisanale, justifie-t-il. Le défi pour nous est d’en faire un business viable."

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle