Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Mondial de l'Auto] Renault dévoile une voiture électrique "abordable" pour la Chine

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Le groupe Renault a présenté K-ZE, un nouveau véhicule 100% électrique destiné au marché chinois. Objectif: être "compétitif" face aux prix pratiqués par les concurrents locaux.

[Mondial de l'Auto] Renault dévoile une voiture électrique abordable pour la Chine
Le groupe Renault a présenté en marge du Mondial de Paris un petit SUV qu'il destine au marché chinois.
© Renault

"Ce que nous voulons, c’est proposer une voiture électrique entre 7 000 et 8 000 dollars pour la Chine", annonçait en 2016 le président-directeur général de Renault, Carlos Ghosn. Deux ans plus tard, la promesse semble exaucée. Le groupe automobile a présenté lundi 1er octobre un petit SUV 100% électrique baptisé K-ZE, en marge du Mondial de l’automobile de Paris. Un "véhicule abordable", selon les mots de Carlos Ghosn, dont la version finale sera destinée au marché chinois.

Comparable en style à la Kwid low-cost lancée initialement en Inde, ce véhicule de la gamme "Global Access" sera doté d’une

autonomie de 250 kilomètres en cycle NEDC. L’équivalent, en conduite réelle, de 190 à 200 kilomètres, indique-t-on chez Renault. Un chiffre qui permettra au constructeur d’afficher "la meilleure autonomie de son segment", a annoncé Carlos Ghosn.

Production en Chine avec Dongfeng

Sans compter que la version finale de K-ZE devrait être "au même prix que celui des fabricants chinois", a insisté le PDG du groupe français… sans donner plus d’informations sur le prix à attendre. Selon un responsable du groupe, le véhicule viserait à concurrencer des modèles à succès tels que ceux vendus par la marque Baic, et dont le prix final pourrait chuter, d’après le responsable Renault, à moins de 10 000 euros grâce aux diverses incitations fiscales mises en place par le gouvernement chinois.

Pour parvenir à s’aligner – avec les subventions locales – à un tel tarif, Renault indique avoir bâti K-ZE sur la plateforme de la Kwid. Développé par e-GT New Energy Automotive Co, la co-entreprise créée avec Dongfeng et Nissan, le SUV sera produit sur le site de Dongfeng à Shiyan, dans le centre du pays. Pour réduire les coûts, de nombreux composants seront en outre "sourcés auprès de fournisseurs locaux", ajoute Pierre-Emmanuel Lamazière, chef de projet chez Renault. Lancement prévu à la mi-2019, avant un possible essaimage à travers le monde.

Clio, Captur et Mégane en version hybride

K-ZE représente le premier véhicule que Renault compte lancer sur le marché chinois dans le cadre de son plan stratégique "Drive the future". Au total, le constructeur a l’intention de commercialiser neuf nouvelles voitures, dont trois électriques, pour conquérir le prometteur marché chinois aux "27 millions de véhicules", a souligné Carlos Ghosn. Plus tôt dans la journée, le patron du groupe au Losange a indiqué que l’électrique pourrait représenter 10% des ventes totales de Renault d’ici 2022.

Et plus en comptant les véhicules électrifiés tels que les hybrides. Un créneau sur lequel le fabricant français se positionne également, à l’image de PSA. Dès 2020, une Clio devrait être déclinée en version hybride, tandis que Captur et Mégane seraient développés en hybride-rechargeable.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle