Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Mondial de l’auto] Eccity lance son scooter électrique 3 roues assemblé en France

Sylvain Arnulf , , ,

Publié le

Vidéo Le petit fabricant français de scooter électriques Eccity a dévoilé au Mondial de l’auto (ou plutôt de la moto) son troisième modèle : le "Model 3", un scooter à trois roues. Il sera assemblé dans son atelier de Grasse.

[Mondial de l’auto] Eccity lance son scooter électrique 3 roues assemblé en France
Eccity a présenté son nouveau modèle au Mondial de l'Auto.
© Sylvain Arnulf - L'Usine Nouvelle

Petit poucet de la mobilité électrique né en 2011, l’azuréen Eccity grandit lentement mais sûrement. Ce concepteur et assembleur de scooter de scooters électriques 50 et 125 cm3 présente à Paris le troisième modèle de sa gamme, sobrement nommé "Model 3". Il ne s’agit pas de deux roues mais d’un trois roues pour plus de stabilité et de maniabilité en ville.

Contrairement à la plupart des modèles de ce type, les deux roues sont à l’arrière et non à l’avant. "Nous avons breveté un système d’inclinaison spécifique (jusqu’à 37°) que nous développons depuis deux ans", indique Christophe Cornillon, dirigeant-fondateur de l'entreprise. Le véhicule, équipé de deux moteurs électriques et d’une batterie lithium-ion de 6 kWh, peut rouler jusqu’à 120 km/h. Son autonomie est d’environ 100 km.

Le nouveau modèle sera commercialisé fin 2018. Eccity va lancer une campagne de crowdfunding pour financer sa mise en production. La marque prévoit d’en produire une trentaine pour son lancement, d’ici la fin de l’année, avant une "montée en puissance" en 2019. Le Model 3 sera vendu 10 900 euros, ou loué dans un pack comprenant l’entretien et l’assurance aux alentours de 200 euros par mois (LOA de 36 mois).

Conçu et assemblé en Côte d'Azur

Eccity produit actuellement 200 scooters par an, destinés au marché français et européen, avec un chiffre d’affaires approchant le million d’euros. 14 salariés travaillent dans son atelier et son bureau d’études de Grasse. La marque produit à la commande, à la main, en utilisant des composants venus de France, d’Allemagne et de Chine. "La production en France nous donne de la réactivité, cela rassure nos acheteurs et partenaires comme les garagistes", assure  Christophe Cornillon. La marque espère que ses véhicules trois roues, plus sécurisants que de classiques deux roues, rassureront les clients professionnels pour leurs flottes d’entreprises.

Pour marquer son engagement en faveur du Made in France, la marque va sortir une version "Côte d'Azur" de son véhicule électrique deux roues, avec une décoration et des accessoires spécifiques.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle