Mondial de l’auto : des commandes en hausse chez les constructeurs français

Le Mondial de l’auto a fermé ses portes le 17 octobre à 20h. L’heure du bilan a donc sonné pour les constructeurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Mondial de l’auto : des commandes en hausse chez les constructeurs français

Les constructeurs français peuvent avoir le sourire. Leurs commandes sur le plus grand salon du monde en terme de visites ont progressé.

Chez Citroën, on a enregistré 2 700 réservations environ, soit le triple par rapport à l’édition 2008, d’avant-crise. Les modèles C4 et la DS3 ont trouvé preneurs. Son partenaire Peugeot a reçu 4 000 propositions commerciales, contre environ 2000 en 2008. Le Mondial était l'occasion pour le groupe de présenter la 508, qui a fait l'objet de plus du tiers des 4000 démarches auprès des conseillers techniques et commerciaux.

Quant à leur concurrent français, Renault, 1441 commandes ont été enregistrées pour les marques Renault et Dacia, soit une progression de 47%. Un chiffre infime par rapport au nombre de voitures vendues par mois par le groupe. L'intérêt pour les véhicules a été le même que dans la vie quotidienne, avec un bon accueil de la Laguna II et du Wind.

Dans le domaine du véhicule électrique, star du salon, ce dernier constructeur se félicite d’avoir engrangé depuis avril 3080 préréservations pour les trois véhicules commercialisés dès 2011 (Fluence, Kangoo et Twizy). Sur le seul salon, 1000 préréservations ont été dénombrées pour la Twizy. Chez Peugeot, la iOn a reçu un bon accueil, même si les préréservations n'ont pas été au rendez-vous, seulement quelques dizaines, selon le groupe. « Il faut que culturellement le véhicule électrique pénètre les esprits », argue-t-on. Plus globalement, l’électrique a tenu ses promesses avec près de 11 000 essais sur les pistes dédiées à l’éco-conduite.

Question d'image

Chez les constructeurs étrangers, pour l'instant, peu de retours. Mais comme chez Honda, on indique que le salon est avant tout question d'image. « L’important est d’être présent, explique le porte-parole. Ce n’est pas ici qu’on compte vendre beaucoup, on le sait ». Pour Fiat, qui a enregistré une hausse de 15 à 20% de ses commandes, a misé sur des prises de contact qualitatives plutôt que quantitatives. fiat

Avec 1,26 million d’entrées, le plus grand salon du monde en termes de visiteurs a fait moins bien que la précédente édition d’avant –crise (1,43 million en 2008). Une conséquence des mouvements de grèves dans les transports, selon les organisateurs. Reste que ce chiffre est globalement conforme aux prévisions du commissaire général Thierry Hesse en début de salon.

B.L



Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS