Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Mondial de l’Auto] Avec EZ-Ultimo, Renault imagine un service de mobilité de première classe

Sylvain Arnulf , , , ,

Publié le

Images Renault dévoile au Mondial de l’Automobile à Paris le dernier modèle de sa trilogie de concept-cars révélés en 2018, qui dessinent l’avenir de la mobilité autonome et partagée. Avec EZ-Ultimo, la marque française se positionne sur un segment davantage haut de gamme que les deux concepts précédents.

[Mondial de l’Auto] Avec EZ-Ultimo, Renault imagine un service de mobilité de première classe
EZ-Ultimo est le troisième concept car présenté par Renault en 2018.
© Renault - Bertrand le Pluard

Jamais deux sans trois. Après EZ-Go, véhicule à partager ouvert sur la ville, et EZ-Pro, dédié à la livraison urbaine de marchandises pour le dernier kilomètre, Renault dévoile au Mondial de l’auto une troisième variation sur le même thème: EZ-Utimo. Un véhicule basé sur la même plate-forme, mais davantage haut de gamme que ses petits frères.

Comme les autres modèles de la série EZ, Ultimo est un véhicule électrique autonome de niveau 4 au gabarit imposant (5,80m de long, mais seulement 1,35 mètre de haut) ne disposant pas de volant, avec une seule porte (sur le côté, et non à l’avant comme sur l’EZ-Go). Il sera 100% autonome sur des trajets définis préalablement cartographiés en HD et équipés des infrastructures de communication nécessaires, aussi bien en ville que sur route et autoroute.

Un service pour marques de luxe

EZ-Ultimo est une étude de style qui préfigure un véhicule autonome de luxe que les utilisateurs n’achèteront pas... mais pourront consommer à la demande. Ce mode de déplacement pourra être proposé comme service exclusif et différenciant par des marques haut de gamme.

Renault a imaginé plusieurs scénarios d’utilisation : un VTC pour les passagers de première classe de compagnies aériennes, pour un trajet porte à porte ; une limousine pour les clients d’hôtels de luxe ; une navette touristique interactive ; ou un véhicule compagnon pour des sessions de shopping personnalisées par exemple.

Un design rétro-futuriste

Le véhicule a été pensé autour du confort des passagers (jusqu’à trois), avec une coquille à facettes opacifiant la partie haute de la carrosserie façon glace sans tain, pour les protéger des regards extérieurs. L’habitacle,spacieux et accueillant (avec un plancher plat en noyer américain sculpté, comme un parquet à chevrons d’un salon cossu, et un empattement généreux de 3,88m) est imaginé comme un cocon protecteur, serti de matériaux précieux : bois, marbre, cuir. Le traitement des sièges (un fauteuil individuel, dos à la route, et une banquette deux places) rappelle l’univers des cabines première classe des avions ou trains à grande vitesse, mais le constructeur dit s’être plutôt nourri d’influences architecturales comme "les appartements haussmaniens" ou - plus précis - "la boutique Prada de Tokyo".

EZ-Ultimo est aussi un clin d’œil aux 120 ans d’histoire de Renault avec une ambiance intérieure néo-rétro où la technologie, bien que présente, se fait discrète. A l'image du concept-car Trezor présenté au Mondial 2016, l’EZ-Ultimo se veut un lointain descendant de voitures haut de gamme du début XXe siècle, comme la Renault Reinastella de 1929. Des badges "LMFR" (pour Louis Fernand et Marcel Renault, fondateurs de Renault Frères) rappellent ce glorieux passé.

Un service de véhicule autonome à la demande en 2022

En complétant les deux concepts EZ-Go et EZ-Pro, EZ-Ultimo confirme la volonté de Renault de s’emparer de tous les pans de la mobilité partagée et autonome de demain, en concevant des services plutôt que des objets de mobilité, qu’il pourrait décliner dès 2022. Néanmoins, certains de ses détails stylistiques – la mise en scène du logo de la marque, les signatures lumineuses avant et arrière - se retrouveront sans doute sur de futurs modèles Renault.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle