Mondial de l'Auto 2014 : le match des véhicules français à ultra-basse consommation

Peugeot, Citroën et Renault présenteront leurs démonstrateurs technologiques de véhicules à ultra-basse consommation au Mondial de l'Auto 2014. Retour sur les caractéristiques déjà connues de ces véhicules qui s'inscrivent dans le cadre du plan industriel "V2L" consistant pour les constructeurs tricolores à développer une voiture à un prix abordable consommant moins de 2 litres aux 100 kilomètres. Ces prototypes doivent déboucher sur la production de modèles de série attendus pour 2020 mais certaines briques technologiques pourraient être intégrées au cours des trois prochaines années.

Partager

Peugeot 208 Hybrid 2L

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Poids : 860 kg, soit 100 kg de moins que le modèle de série.

Motorisation : Chaîne de traction Hybrid Air (moteur à air comprimé de PSA) associée au moteur PureTech trois cylindres 1.2 de 82 chevaux.

Matériaux innovants : matériaux composites et aluminium.

Consommation/émission du modèle de série le plus efficient : 4,5 l/100km et 104 g de CO2 par km (pour le moteur essence 1.2 VTi)

Le "petit +" : 3 modes de fonctionnement disponibles, "Air" (zéro émission) où le moteur à air comprimé vient se substituer à la motorisation thermique essence, "essence", où seul le moteur thermique est en action et enfin un mode "combiné" qui cumule la puissance des deux moteurs (également proposé sur la Cactus Airflow).

Citroën Cactus Airflow

Poids : 865 kg, soit 100 kg de moins que le modèle de série

Matériaux innovants : aluminium, acier à haute limite élastique, matériaux composites

Motorisation : Chaîne de traction Hybrid Air associée au moteur PureTech 82

Consommation/émission du modèle de série le plus efficient : 3,9 l/100 km et 105 grammes de CO2/km (pour le moteur essence 1.2 VTi)

Le "petit +" : le recours à des fibres en carbone pour alléger les coussins d'air Airbump du Cactus et à du polycarbonate translucide pour le toit vitré panoramique.

Renault Eolab

Poids : 955 kg, soit 400 kg de moins que sur une une petite berline de type Clio IV

Matériaux innovants : magnésium, aluminium et thermoplastique

Motorisation : chaîne de traction hybride rechargeable composée d'un moteur 3 cylindres essence de 75 chevaux un bloc thermique et d'un moteur électrique de 6,7 kilowatt-heure, soit environ 60 km d’autonomie en mode zéro émission.

Consommation/émission du modèle de série le plus efficient : 3,1l/100km et 83g/km (avec le 1.5 DCi eco 2 de la Clio IV), à noter que pour l'Eolab, Renault annonce une consommation de 1l/100 km et 22g de CO2/km

Le "petit +" : un toit en magnésium pesant 4,5 kg, contre environ 10kg pour un pavillon en acier.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS