Mondelez investit dans des "plates-formes" de biscuits

Le groupe américain, connu pour ses marques Lu et Milka, travaille à la simplification de ses gammes de biscuits. Objectif : gagner en compétitivité, en harmonisant les formats de ses biscuits fabriqués dans ses usines en Europe.

Partager
Mondelez investit dans des

"En France, les industriels sont handicapés par un coût du travail élevé. Cela suppose des efforts d’adaptation et de flexibilité", a affirmé le 13 décembre Pascal Bourdin, le nouveau président de Mondelez France et Benelux nommé en juin. Le groupe connu dans l’Hexagone par des marques comme Lu, Carte Noire, Milka, Carambar, Belin ou Cafés Grand-mère, est aussi à la tête de 16 usines. "Nous concentrons nos sites sur des activités porteuses et resserrons les effectifs notamment sur les activités biscuits", a-t-il ajouté, sans donner de précision. Pour autant, aucun licenciement ni fermeture d’usine ne sont à prévoir selon lui.

L’effort de compétitivité du groupe passe également par l’harmonisation du portefeuille de produits et la création de "plates-formes européennes dans les biscuits", un peu comme dans le secteur automobile. "Nous avons harmonisé le diamètre et la recette du biscuit Prince, qui n’était pas la même selon les pays. Nos usines en Espagne et en Belgique peuvent désormais produire indifférement pour tous les marchés en Europe", s’est félicité Pascal Bourdin. Le groupe affirme avoir investi 140 millions d’euros dans ses usines en France et en Recherche et Développement depuis cinq ans et 58 millions sur 2012 et 2013.

Le groupe a vu son activité progresser sur le premier semestre 2013, enregistrant 3,1 % de croissance, un chiffre masquant cependant des disparités : des ventes en hausse de 12% sur les fromages, 5,1% pour le chocolat, 6,4% pour les petits gâteaux et 2,2% pour le café. En revanche les chewing-gums (-12,9%) sont en net recul ainsi que la confiserie (-0,6%).

Avec 14 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012, l'Europe a représenté 39% des résultats de Mondelez International. La France est le premier marché de Mondelez Europe avec le Royaume-Uni, soit 25 % des 14 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Adrien Cahuzac

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Agroalimentaire

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS