Monaco Marine acquiert Antibes Marine Chantier

Le groupe monégasque renforce sa position sur le marché de la réparation navale pour la grande plaisance sur la Côte-d’Azur avec six chantiers navals à Antibes, Monaco, Beaulieu-sur-Mer, Saint-Laurent-du-Var, Cogolin et La Ciotat.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Monaco Marine acquiert Antibes Marine Chantier
Site de Monaco Marine La Ciotat

C’est la marche en avant d’une des plus importantes sociétés spécialisées dans la réparation d’unités de plaisance en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Créé en 1995 en Principauté par Michel Ducros, Monaco Marine gère désormais six chantiers traitant annuellement 3 000 unités avec 200 salariés et un réseau de sous-traitants fort de 600 personnes. Monaco Marine, qui a enregistré en 2011 un résultat net de 1,2 million d'euros, table avec l’acquisition antiboise sur un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros en 2012.

Le groupe rassemble tous les corps de métier lui permettant de bien se positionner sur le marché de la plaisance y compris le segment des grandes unités très présentes entre Monaco et Saint-Tropez. Monaco Marine investit 22 millions d'euros sur son site (33 000 m² de terrain) de la Ciotat (Bouches-du-Rhône) doté d’une cabine de peinture pressurisée de 90 mètres de long unique en méditerranée. Monaco Marine s’est développé jusqu’ici essentiellement par croissance externe.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En reprenant Antibes Marine Chantier (7 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2011, 21 salariés), Monaco Marine s’installe sur le port de plaisance Vauban, à Antibes (Alpes-Maritimes), l’un des plus importants de la Côte avec 2 000 places dont un quai dit des "milliardaires" car accessible aux plus grandes unités de plaisance (jusqu’à 140 mètres de long). On en dénombre 5 000 en Méditerranée et leur coût d’entretien équivaut entre 3 et 5 % de leur prix d’acquisition.

Antibes Marine Chantier était plus connu depuis 30 ans sous le nom de Chantier Tréhard. Il s’est spécialisé aujourd’hui dans la réparation et la refonte des unités de luxe. Il dispose d’un emplacement de 8 000 m² à terre pour traiter 300 unités par an dont certaines longue de plus de 40 mètres et pesant 42 tonnes peuvent être traités à terre car un puissant élévateur. Monaco Marine poursuivra les activités et maintiendra les équipes en place tout en faisant bénéficier le chantier antibois de la qualification aux normes ISO 9000.

Le marché de la réparation de plaisance en Méditerranée est évalué à 850 millions d'euros dont les deux tiers assurés par les Italiens qui, a côté de la réparation navale, sont également positionnés sur la construction de grandes unités de plaisance. Un marché sur lequel la France n’est plus présente sachant que le Groupe Rodriguez basé à Cannes, côté en Bourse, fait construire ses grandes unités en Italie et Espagne.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS