Molex: les syndicats acceptent le plan de sauvegarde

Par 140 voix contre 70 (plus de 65%), les salariés ont approuvé lundi soir le Plan de sauvegarde de l’emploi. Christian Estrosi, ministre chargé de l’Industrie, salue un dénouement positif.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Molex: les syndicats acceptent le plan de sauvegarde

Selon le communiqué, « les 283 salariés conserveront 100 % de leur rémunération pendant 9 mois. Un cabinet de reclassement interviendra durant 15 mois afin d’apporter un accompagnement personnalisé pour chaque salarié dans leur recherche d’emploi. Ils bénéficieront également d’aides à la mobilité, à la formation, ou encore à la création d’entreprise. Enfin, plus de 17 millions d’euros seront consacrés aux indemnités dont bénéficieront les salariés. »

Comme nous l’écrivions 60 personnes seront progressivement recrutées pour assurer la reprise des activités ces prochains mois. Toujours selon les termes du communiqué, « Christian Estrosi a obtenu de Molex qu’il apporte 5,4 millions d’euros de cash pour permettre à ce projet d’aboutir, en plus des 2,5 millions d’euros de chiffre d’affaires pendant deux ans. H.I.G Capital apporte 1 million d’euros en capital et Molex va céder l’usine pour l’euro symbolique. » L’Etat s’engage en apportant 6,6 millions d’euros sous forme d’un prêt à titre de garantie.

Le ministre de l’Industrie a reçu aujourd’hui mardi les élus de la région (1), et a « décidé avec eux de la création d’un comité de suivi de la réindustrialisation du site afin de s’assurer de la mise en œuvre de l’ensemble des décisions et de coordonner toutes les initiatives créatrices d’emplois. »


VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS