Molex : 42,5 millions d’euros pour conclure

Bien sur le ministre de l’Industrie Christian Estrosi est soulagé qu’une » issue positive » soit enfin trouvée au conflit de Molex. Après 11 mois de négociations mouvementées, c’est plus de 42 millions d’euros qui seront dépensés pour la sortie de Molex de France.

Partager

Molex : 42,5 millions d’euros pour conclure

Du côté de l’accord sur le PSE, c’est très clair. La somme allouée de 29 M€ se décompose facilement :

  • 17 M€ de primes légales pour les employés : 26.000 euros d'indemnités plancher et une moyenne d'un mois de salaire par année d'ancienneté ( 63.000 euros par personne en moyenne), plus une prime de "bonne fin" de 3571 euros
  • 700 K€ consacrés à la formation,
  • 11 M€ pour le cabinet de reclassement (outplacement) et le versement des salaires pendant 9 mois - et ce même si le salarié retrouve un emploi dans l’intervalle.

Deuxième partie de l’accord : Molex verse 5,4 M€ au repreneur pour soutenir le projet, la région récupère 1,5 M€ de cette somme au titre de la « prime de revitalisation ». Par ailleurs, H.I.G versera lui au capital de l’entreprise 1M€ tandis que l’Etat octroiera à ce fonds 6,6 M€ de prêt de garantie pour trouver des nouveaux marchés et financer la R&D.

Aux 15 personnes qui resteront au sein de l’entreprise, le fonds s’engage à recruter environ 60 personnes très vite pour revenir à 300 personnes sur les deux années à venir.

Troisième partie de l’accord, Molex cède 2,5 M€ de chiffre d’affaires par an sur une période de 24 mois. «une espèce de sous-traitance à leur ex entreprise », commente le ministère. Une annonce faite par l’entreprise en mai 2009 et sur laquelle la direction américaine n’est pas revenue. Dans les faits, une partie de la production non transférée parce que non rentable.

Quatrième partie de l’accord : les machines et les moules sont cédées pour la somme symbolique de 1€. Les murs de l’usine appartiennent toujours à Labinal qui continuera à les louer à H.I.G si celui-ci maintient le projet sur site.

Sur le projet industriel, pour l’heure H.I.G se refuse à tout commentaire. AU final cetteopération coûtera 42,5 millions d'euros aux diverses parties prenantes. Soit l'équivalent du chiffre d'affaires 2008 de l'usine de Vilemur-sur-Tarn...

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS