Mittal ne pourra pas retirer Arcelor de la cote

Partager


Petite déconvenue pour Mittal : le groupe a annoncé lundi 20 novembre, qu'à l'issu de la période de rachat de participations minoritaires (« sell-out ») expiré le 17 novembre, il n'était pas parvenu à acquérir 95 % du capital d'Arcelor SA, seuil exigé par la loi luxembourgeoise pour effectuer un retrait obligatoire des participations minoritaires.

De fait, « aucune procédure de retrait obligatoire (« squeeze-out ») des participations minoritaires d'Arcelor SA restantes n'a été déclenchée », explique Mittal Arcelor dans son communiqué. Conséquence directe : Mittal ne pourra pas retirer de la cote le titre du sidérurgiste européen, comme il avait l'intention de le faire. Néanmoins, ce contretemps ne devrait pas freiner le processus de fusion des deux groupes.

Suite à cette annonce, le titre Mittal s'est affiché en légère baisse, lundi matin à la Bourse de Paris.

B.B.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS