Mitsubishi Electric Telecom Europe en Bretagne pourrait décrocher...

Social

Partager

«En raison d'une baisse de la demande des terminaux », selon un responsable interrogé par l'AFP, Mitsubishi Electric Telecom Europe, aux Etrelles (Ille-et-Vilaine), fabricant de 15 millions par an de radiotéléphones cellulaires numériques de marques Trium et Mitsubishi, entend réduire la capacité de son usine. Selon le quotidien des affaires Nihon Keiza (Nikkei), daté de mardi dernier, l'usine diminuerait de moitié sa capacité de production et se spécialiserait dans les terminaux haut de gamme et sous-traiterait les terminaux meilleur marché à destination de l'Europe.

Elle réduirait, également, de près de 70 % ses effectifs pour passer de 1 500 à 500 personnes. Sur ce nombre, 300 salariés seraient chargés de la recherche et du développement, toujours d'après ce journal.

Il est à noter que, sur ce même site, 45,73 millions d'euros avaient été investis en février 2000 en production. Anna ZAGROUN

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS