Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Mitsubishi Electric ferme son usine de téléphones mobiles d'Etrelles

, ,

Publié le

social

 

Le groupe japonais Mitsubishi Electric fermera, d'ici décembre 2002, son usine d'Etrelles (Ille-et-Vilaine) qui fabrique des téléphones portables. Profilée pour fabriquer 15 millions d'appareils par an, elle en a seulement sorti 4,3 millions au cours des 12 derniers mois. L'ensemble des productions va donc être transférée en Chine où l'industriel possède une autre unité de montage. Cette restructuration s'accompagne d'un plan de licenciements avec la suppression de 605 postes équivalent plein-temps. Sur les 850 salariés - CDI et CDD - de l'usine, seulement 150 seront conservés et rejoindront une nouvelle société créée par essaimage pour assurer le SAV européen des appareils de la marque Trium.

Les 32 000 mètres carrés de bâtiments industriels dans lesquels ont été investis 137,20 millions d'euros en 10 ans, vont être cédés à des repreneurs. Mitsubishi Electric qui aura perdu 776 millions d'euros depuis 2 ans dans son usine bretonne, se donne 18 mois pour reclasser 80 % de son personnel licencié.

Mais le groupe ne se désengage pas totalement du secteur des télécommunications. Il conserve ses 2 centres de R&D de Rennes qui emploient 265 ingénieurs et cadres et qui continueront de développer les logiciels pour la norme UMTS. Car Mitsubishi espère un retour à la croissance des ventes de mobiles en 2004.  Stanislas DU GUERNY

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus