Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Mission impossible pour Jean-Cyril Spinetta

,

Publié le

Mission impossible pour Jean-Cyril Spinetta
Olivier Cognasse

L’ancien patron d’Air France-KLM reprend du service. Le gouvernement lui a confié une mission sur le modèle du transport ferroviaire. En clair, celle de réfléchir à l’avenir de la SNCF, tiraillée entre une dette qui dépasse 50 milliards d’euros, un réseau en délicatesse malgré de nombreux chantiers, la fragilisation du modèle TGV, la nécessité de mettre le transport du quotidien en tête des priorités, l’ouverture à la concurrence et l’avenir d’un fret qui n’en finit pas de péricliter. La feuille de route de Jean-Cyril Spinetta relève de la mission impossible. Côté impasse financière, l’endettement de SNCF Réseau augmente de 3 milliards d’euros par an pour financer la rénovation d’un réseau vieillissant, mais aussi en raison des frais liés à cette dette, qui s’élèvent à 1,3 milliard. Il est question que l’État reprenne une part importante de cette dette contractée essentiellement pour mener à bien les nombreux chantiers de lignes à grande vitesse dont la France s’enorgueillit. Problème : la rentabilité n’est plus aussi criante. L’augmentation des péages est passée par là et une partie des lignes n’a jamais été rentable. La solution de cette équation passe peut-être par l’abandon de certaines dessertes pour concentrer les TGV sur les lignes dédiées. Inutile d’avoir un TGV pour jouer les tortillards jusqu’à La Roche-sur-Yon, sauf pour faire plaisir aux élus locaux et à leurs électeurs. La ministre des Transports, Élisabeth Borne, a ouvert une brèche, même si elle a démenti avoir une telle intention. Autre sujet épineux : le fret, plombé par une activité qui a été divisée par deux au cours des quinze dernières années et un endettement qui représente la moitié de celui de SNCF Mobilité (4 milliards d’euros). Des rumeurs sur une filialisation reviennent avec insistance… 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle