Mise en examen dans l’affaire Uramin d’Areva, Anne Lauvergeon pointe du doigt Claude Guéant

Anne Lauvergeon, l’ancienne patronne d’Areva, a été mise en examen dans l’affaire Uramin qui a entraîné de lourdes pertes pour l’entreprise. Dans sa défense, elle pointe du doigt l’ancien secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant. 

Partager
Mise en examen dans l’affaire Uramin d’Areva, Anne Lauvergeon pointe du doigt Claude Guéant

Vendredi 13 mai, au terme d’une longe audition sur l’affaire Uramin, les trois juges Renaud Van Ruymbeke, Claire Thépaut et Charlotte Bilger ont mis en examen l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, pour "présentation et publication de comptes inexacts" et "diffusion de fausse information". En revanche, les juges n’ont pas retenu le critère d’abus de pouvoir.

L’affaire Uramin se rapporte au rachat de trois mines africaines par Areva à la société canadienne Uramin pour 1,8 milliard d’euros en 2007. La société a dépensé près de 900 millions d’euros supplémentaires pour leur mise en exploitation. Mais dans les années qui suivent, leur potentiel s’avère beaucoup plus faible qu’attendu tandis que les cours de l’uranium partent à la baisse. Les dirigeants de l’activité conseillent en 2010 une dépréciation de cet actif de 900 millions d’euros, mais la direction d’Areva ne décide d’enregistrer qu’une baisse de valeur de 426 millions d’euros. En 2011, après l’éviction d’Anne Lauvergon, la dépréciation sera finalement revue à 1,5 milliard d’euros.

Filialiser l’activité mines

Les juges d’instruction ont soupçonné Anne Lauvergeon d‘avoir fait pression sur son entourage pour retarder la découverte du mauvais investissement Uramin afin de favoriser son maintien à la tête du groupe. Selon les informations du JDD, Anne Lauvergon réaffirme la cohérence de sa stratégie industrielle devant les juges, arguant que les mines n’auraient pas dû perdre tant de valeur. Elle prend à témoin le cas d’une des mines vendue à l’entreprise Peninsula et qui a découvert au moins 25 000 tonnes d’uranium, peut-être dix fois plus.

La dévalorisation des actifs d’Uramin par la direction de l’activité mines d’Areva aurait été volontairement excessive, imagine Anne Lauvergeon. Cette dernière s’appuie sur une note dans le dossier judicaire qui fait état d’échanges entre l’ancien patron de l’activité mine d’Areva Sébastien de Montessus et Claude Guéant, qui était alors secrétaire général de l’Elysée. Selon l’ancienne patronne, elle n’avait pas connaissance de ces discussions qui visaient à filialiser les mines et à faire entrer le fond souverain qatari à leur capital. Aucun des deux intéressés n’a encore réagi.

Ludovic Dupin

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Architecte produits & systèmes / orienté Cyber-sécurité F/H

Safran - 13/11/2022 - CDI - Les Ulis

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

34 - La Grande-Motte

Fourniture de matériels de balisage en mer

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS