Mieux vendre grâce aux jeux

Les Français sont joueurs. Une petite faiblesse utilisée par les industriels pour conquérir et fidéliser de nouveaux clients.

Partager

Mieux vendre grâce aux jeux
Qu'y a-t-il de commun entre le parfumeur Firmenich, le torréfacteur Lavazza et le fabricant de rillettes Bordeaux Chesnel ? Rien, si ce n'est un même engouement pour les jeux en ligne. Ces sociétés utilisent de plus en plus ce type d'outil pour recruter des clients, connaître leurs goûts ou tout simplement faire de la publicité. En premier lieu, parce que les jeux en ligne ne cessent de gagner de l'audience. Selon Socrarite Henri, analyste chez Digital Business Globe Surveys, " la Centrale des jeux et des concours publicitaires a recensé 4 950 jeux sur le Net français, en 2000, pour 21 millions de francs distribués sous forme de lots ". Ensuite, parce que la publicité traditionnelle en ligne se déprécie. " En juillet 2000, le taux de "clics" sur un bandeau publicitaire était de 0,52 %. En janvier 2001, il est descendu à 0,32 %. Du coup, les jeux en ligne prennent toute leur importance ", explique Socrarite Henri. Un point de vue partagé par Patrice Robert, responsable du marketing sur Internet chez L'Oréal : " Investir dans des bandeaux n'est pas notre priorité. Ils sont d'autant plus chers qu'ils sont peu efficaces. " Fort de ce constat, le fabricant de cosmétiques a choisi d'utiliser des jeux mettant en scène ses produits. L'Oréal s'est notamment associé avec " sssplash.fr ", un portail Internet pour les enfants, qui attire chaque mois 200 000 visiteurs. La diffusion de ces jeux promotionnels vise à augmenter le capital de sympathie envers les produits de L'Oréal auprès des 7-14 ans. Et ce, à moindres frais. Patrice Robert signale en effet qu'" un jeu coûte significativement moins cher que la diffusion d'un seul spot de publicité ". Une hausse des taux de notoriété Procter & Gamble n'a pas hésité à aller plus loin dans cette démarche. La société a investi dans son propre portail " ludo-promotionnel ", baptisé Winnerland. Lancé en 1998, à titre expérimental en Italie, celui-ci est opérationnel en France depuis décembre 2000. " Le portail est plus fédérateur et attire plus de monde que les sites dédiés aux marques ", explique Robert Auffray, responsable du marketing interactif de Procter & Gamble. Grâce à Winnerland, le lessivier a pu constater une hausse des taux de notoriété et de ventes des produits, allant jusqu'à 16 % dans certains pays d'Europe. Pour atteindre ce type de résultat, mieux vaut néanmoins bien choisir son jeu. Lorsqu'il s'agit de recruter et de qualifier des prospects, les jeux les plus simples, comme les lotos ou autres quiz, sont les plus efficaces. Pour fidéliser une clientèle, il est préférable, en revanche, de se lancer dans les jeux de simulation, comme la gestion d'un portefeuille d'actions virtuelles.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
A LIRE AUSSI
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS