Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Midi Pyrenées

, , ,

Publié le

Dossier

Bruno Desaunettes représente les PME d'Aerospace Valley

Bruno Desaunettes, le P-DG d'Epsilon Ingénierie, siège au conseil d'administration d'Aerospace Valley, l'association de gouvernance du pôle Aéronautique, Espace et Systèmes embarqués, au deuxième collège (PME-PMI). A ce titre, il participe au comité de labellisation des projets.

«L'implication de PME, de même que la prise en compte de l'interrégionalité Aquitaine/Midi-Pyrénées, entre dans les critères positifs pour la labellisation des projets de R&D du pôle», précise le patron de cette PMI toulousaine de 48 salariés (2,6 millions d'euros de chiffre d'affaires prévus en 2005), spécialisée dans le contrôle thermique de composants électroniques et la conception des architectures thermiques de systèmes ou composants. Dans les faits, des PME sont impliquées dans pratiquement tous les projets labellisés, dont sept sont pilotés par une PME régionale.
M. A.


Equip'Aero prépare de nouvelles vannes

Concepteur et fabricant d'équipements aéronautiques de gestion des fluides, Equip'Aero Industrie, une PMI gersoise de 210 salariés (15 millions d'euros de chiffre d'affaires) de L'Isle-Jourdain, pilote le projet Vechat (Vanne embarquée en composite résistant aux hautes températures), labellisé par le pôle Aéronautique, Espace et Systèmes embarqués. Ce projet, qui associe une PMI toulousaine, BTS Industrie, ainsi que le Cirimat, le Critt Technacol et le CEAT, prévoit un budget de 1 million d'euros sur deux ans.
M. A.


Vectalys et Pierre Fabre main dans la main

Créée mi-2005, la start-up toulousaine (400 000 euros de chiffre d'affaires prévus en 2006, 6 salariés), prestataire de services en production de vecteurs viraux dédiés au transfert de gênes, est engagée dans un projet de R&D, labellisé par le pôle Cancer BioSanté et piloté par les Laboratoires Pierre Fabre.

Les études portent sur la validation chez l'animal d'un récepteur comme cible pour des agents thérapeutiques antimétastasiques. «La dynamique des pôles, qui favorise les relations entre PME, labos et grands industriels, permet aux start-up d'être mieux identifiées», souligne Pascale Bouillé, le P-DG de Vectalys.
M. A.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle