Quotidien des Usines

Microturbo regroupe des activités de réparation et de traitement de surfaces à Toulouse

, , , ,

Publié le

Le fabricant de turboréacteurs de petite puissance et de systèmes auxiliaires de puissance pour l’aéronautique et la défense, Microturbo, filiale du groupe Safran, inaugure de nouvelles installations sur son site de Toulouse (Haute-Garonne).

Microturbo regroupe des activités de réparation et de traitement de surfaces à Toulouse
Une des lignes de traitement de surfaces sur le site Microturbo de Toulouse.
© Microturbo – P. Barthe & D. Taillefer

Spécialisée dans le développement de systèmes de puissance propulsive (turboréacteurs de petite puissance) ou non propulsive (systèmes auxiliaires de puissance) principalement pour l’aéronautique, Microturbo (495 salariés), filiale à 100 % du groupe Safran, inaugure le 23 avril, sur son site de Toulouse (Haute-Garonne), un nouveau bâtiment destiné au regroupement d’activités de réparation et de traitement de surfaces.

Maîtrise des cycles de production

Ces nouvelles installations, qui portent sur environ 2 100 mètres carrés couverts, représentent un investissement de 5,5 millions d’euros. "Nous avons choisi de réintégrer certaines activités de traitement de surfaces pour mieux maîtriser les cycles de production et gagner en productivité", souligne Pierre-Yves Morvan, directeur général de Microturbo.

Ce nouveau bâtiment abrite un laboratoire de qualité des matériaux et des procédés spéciaux, un atelier de réparation et trois lignes de traitement de surfaces dont une ligne de traitement de l'aluminium contre la corrosion pour les pièces neuves, une ligne de nettoyage des équipements en réparation et une ligne de ressuage des pièces neuves et réparées.

L’objectif est d’accompagner la montée en cadence de certains produits et notamment l’industrialisation des premiers modèles en série de son e-APU, certifié en 2013 et adressé au marché des avions d’affaires et hélicoptères "plus électriques" retenu pour équiper le nouvel AW189 d’Agusta Westland. Microturbo équipera également le Falcon 5X et les Global 7000 et 8000 de Bombardier, dans le cadre d’un partenariat avec Pratt 1 Whitney.

La société toulousaine, qui a réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 97 millions d’euros, table sur une progression de 10% pour cette année, après une progression du même ordre déjà enregistré l’an dernier.

Marina Angel
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte