Electronique

Microsoft se lance dans l'agrégation des contenus des réseaux sociaux

, ,

Publié le

A l'occasion du salon Web 2.0 (à San Francisco, du 3 au 6 mai), l'éditeur a dévoilé la première bêta de Spindex, un nouveau service en ligne d'agrégation des flux provenant de Twitter, de Facebook... De la concurrence pour Netvibes, Seesmic et TweetDeck...?

Microsoft se lance dans l'agrégation des contenus des réseaux sociaux © DR

Après Townsquare (un réseau social pour entreprises) et OfficeTalk (un clone de Twitter pour les professionnels), Microsoft vient de présenter un nouvel agrégateur de flux « sociaux ». Sorti de son centre de recherche « Fuse Labs », le projet, dénommé Spindex, n'en est qu'à ses balbutiements pour l'instant : il n'est disponible qu'en « bêta technique » pour un petit panel d'utilisateurs.

Vu de loin, il n'y a rien de nouveau sous le soleil de Redmond. Comme Friendfeed (Facebook), LifeStream (AOL), Netvibes, TweetDesk ou encore Seesmic, Spindex promet de centraliser « sur une seule page » toute la « vie sociale » de ses utilisateurs, et notamment leurs fils d'actualités (RSS) et les flux d'informations de leurs contacts sur Twitter, Facebook... L'interface, personnalisable, permet d'agréger toutes les informations publiées et d'envoyer en quelques clics des données vers tous ces sites.

Détecter et sauvegarder de nouvelles tendances

A y regarder de plus près, Microsoft pourrait toutefois offrir plusieurs compléments intéressants aux utilisateurs. A l'instar de Google avant lui (avec Google Wave, puis Buzz), l'éditeur espère en effet s'appuyer sur ses technologies de recherche afin de les aider à trier le bon grain de l'ivraie et à détecter de nouvelles informations. Spindex devrait, entre autres, utiliser la technologie d'indexation de Bing pour capturer les nouveautés et signaler aux utilisateurs des articles et des archives complémentaires.

« L'idée est bonne », selon Sébastien Blanc, directeur du développement de Yoolink, une jeune pousse française spécialisée dans l'agrégation (Yoolink), la veille et les réseaux sociaux d'entreprises (Yoolink Pro). « On peut constater actuellement que les utilisateurs sont souvent plus intéressés par les flux en temps réels que par les moteurs de recherche, signale-t-il. Cette solution pourrait donc contribuer à valoriser des contenus que les utilisateurs ne vont pas chercher spontanément ».

Autre avantage : Spindex sera associé à la solution de prise de notes Evernote de Microsoft, et ce afin de faciliter la sauvegarde en temps réel des données glanées. Reste maintenant à voir si les internautes seront intéressés. « Comme Google, Microsoft doit faire ses preuves dans les outils sociaux. Les technologies sociales ne semblent pas être dans ses gènes », conclut Sébastien Blanc. « Attendons de voir... ».

Christophe Dutheil
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte