Microsoft s'attaque à Google

, , ,

Publié le

La firme de Bill Gates lance un puissant moteur de recherche sur internet. Objectif : supplanter Google.

La bataille sera rude. Microsoft a lancé le 11 novembre la version bêta d'un moteur de recherche concurrent de celui de Google, le numéro un mondial du secteur. « Nous allons le rattraper, nous allons le dépasser », avait déclaré deux jours plus tôt Steve Ballmer, le P-DG du groupe, lors de l'assemblée générale des actionnaires.

Géant de l'internet, Google est un concurrent sérieux pour Microsoft. La société dispose de plus de 50 % de parts de marché dans les moteurs de recherche, devant Yahoo ! et... Microsoft. Elle est en train de faire fortune en vendant des liens publicitaires affichés en marge des réponses délivrées aux internautes. En progression de plus de 100 % par rapport à l'an dernier, son chiffre d'affaires trimestriel a dépassé les 800 millions de dollars.

Déjà 5 milliards de pages indexées sur MSN Search

Microsoft voit d'un mauvais oeil ce développement fulgurant. D'autant que la start-up commence à empiéter sur son coeur de métier, les logiciels pour PC. Le 14 octobre, Google a lancé un logiciel de recherche sur disque dur, une fonctionnalité que l'éditeur a prévu d'inclure dans la prochaine version de Windows, prévue pour début 2006.

Aujourd'hui, la firme de Bill Gates contre-attaque. Le développement de son moteur, baptisé MSN Search, lui a coûté plus de 100 millions de dollars. Disponible en onze langues dans 25 pays dont la France, la version préliminaire indexe déjà 5 milliards de pages web contre 8 milliards pour Google. Elle agrège aux résultats des contenus tirés de l'encyclopédie Encarta. L'interface, très sobre, offre un haut niveau de personnalisation. L'utilisateur peut privilégier la fraîcheur de l'information ou l'exhaustivité des réponses.

« Nous sommes partis du constat qu'un internaute met en moyenne 11 minutes par recherche et qu'une recherche sur deux n'aboutit pas. La marge de progression est donc énorme », explique Grégory Salinger directeur général de MSN France. Entre les deux moteurs, le match s'annonce serré.

Pour l'heure, Google possède une solide avance tant sur un plan technique qu'en terme de popularité. Mais Microsoft pourrait combler son retard en liant son moteur de recherche à ses produits phares. Les prochaines versions d'Internet Explorer (début 2005) et de Windows (début 2006) devraient en effet intégrer les fonctionnalités de MSN Search.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte