Microsoft lève le voile sur ses tablettes "Surface"

, ,

Publié le , mis à jour le 19/06/2012 À 11H40

Vidéo

Microsoft lève le voile sur ses tablettes Surface © D.R. - Microsoft

Fin du suspens lundi 18 juin. Microsoft a présenté "Surface", sa réponse formulée aux tablettes Android et à l'iPad d'Apple. "Une tablette pour travailler et pour jouer". C’est en ces termes que Steve Ballmer, le directeur général du géant informatique, a décrit Surface.

Deux modèles ont été présentés à Los Angeles. Le premier possède un boîtier en magnésium VaporMg d'une épaisseur de 9,3 millimètres, pèse 676 grammes et est doté d'un écran haute-définition ClearType de 26,9 centimètres (10,6 pouces) protégé par la technologie "Gorilla Glass" de seconde génération. Il fonctionne sous Windows RT, est basé sur une puce ARM développée par NVidia, et sera disponible avec 32 ou 64 gigaoctets de mémoire, selon Microsoft. Le second fonctionne sous Windows 8 Pro et utilise l'architecture Ivy Bridge d'Intel, avec un processeur Core i5. D'une épaisseur de 13,5 millimètres, il pèse 903 grammes, dispose d'un écran haute définition 1080p et sera vendu avec 64 ou 128 gigaoctets de mémoire.

Du côté des accessoires, Microsoft frappe aussi très fort avec deux "smart covers" magnétiques faisant également office de claviers. La Touch Cover utilise une interface tactile, tandis que la Type Cover possède des touches physiques, de 1,5 mm de haut. Les deux accessoires sont aussi équipés d'un accéléromètre qui leur permet de détecter un contact accidentel pour ne pas le prendre en compte et d'obtenir une meilleure précision de frappe. Combinées au support intégré à l'arrière des tablettes et leur permettant de tenir debout, ces smart covers seront à même de procurer une expérience proche d'un ordinateur portable classique. Le modèle Windows 8 Pro sera de plus doté d'un stylet tactile utilisant "Palm Block".

Reste à voir comment réagiront les OEMs habituels (Dell, HP, Acer, Toshiba, etc.) devant cette lancée sur leur territoire de la part de Microsoft, qui se cantonnait jusque là à l'aspect software du marché.

"Surface" était auparavant le nom d'un système d'exploitation pour tables tactiles de grande taille que Microsoft a développé pour les professionnels, comme les restaurants, commerces ou bars. Il s'appelle désormais Microsoft PixelSense.

 

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

19/06/2012 - 12h22 -

Je reste perplexe sur toutes ces tablettes, même si la stratégie de convergence de Microsoft me semble pertinente... Peut-être qu'avec ces "couvertures intelligentes" on sera suffisamment proche de l'utilisation d'un ordinateur classique pour que cela soit intéressant en terme de productivité réelle (et que ça ne serve pas seulement à faire le beau au bureau devant les collègues !). Wait & See.
Répondre au commentaire
Nom profil

19/06/2012 - 12h17 -

Enfin une offensive de la part de Microsoft pour tirer le marché stagnant et peu innovant des tablettes vers le haut ! Que les constructeurs se livrent donc une belle guerre, cela ne fera que profiter aux consommateurs que nous sommes !
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte