Microsoft et son Windows 8 déjà dans le viseur de Bruxelles

Les autorités de la concurrencede l'Union européenne a ouvert une enquête suite à des plaintes de plusieurs entreprises. Elles vont tenter de déterminer si Microsoft empêche des constructeurs informatiques d'installer des navigateurs internet concurrents du sien sur les ordinateurs équipés de son futur système d'exploitation Windows 8.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Microsoft et son Windows 8 déjà dans le viseur de Bruxelles

Ces investigations s'inscrivent dans le cadre de l'enquête annoncée mardi sur le numéro un mondial du logiciel, que la Commission européenne soupçonne de ne pas avoir appliqué une injonction de 2009 l'obligeant à laisser aux utilisateurs de Windows le libre choix de leur navigateur, a expliqué un porte-parole de l'exécutif communautaire.

La CE enquête aussi sur des allégations selon lesquelles Microsoft n'a pas fourni des interfaces de programmation (API) complètes pour les navigateurs concurrents, a-t-il précisé.

Microsoft est également soupçonné de n'autoriser que l'installation de son navigateur, Internet Explorer, sur les tablettes fonctionnant sous Windows RT et équipées de processeurs ARM.

Le porte-parole s'est refusé à préciser quelles entreprises avaient porté ces accusations.

Microsoft s'est refusé à tout commentaire.

Windows 8 doit être lancé en octobre.

L'éditeur de logiciels est sous contrat entre autres avec les constructeurs Lenovo Group, Acer et Asustek Computer.

Avec Reuters

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS