Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Microsoft et HP investissent dans de nouvelles offres packagées

, , , ,

Publié le

A l'aube de la finalisation du rachat de Sun par Oracle, Microsoft et HP viennent d'annoncer un renforcement de leur partenariat. Ils vont investir 250 millions de dollars sur trois ans dans de nouvelles architectures intégrant leurs infrastructures et applications respectives.

Microsoft et HP investissent dans de nouvelles offres packagées
Bob Muglia, président de la division serveurs de Microsoft
© DR

Cet hiver, pour être tendance, certains craquent pour des chemises bucheron... Les mastodontes de l'informatique, eux, ont une nouvelle obsession : les offres packagées, intégrant les équipements et les logiciels, comme du temps des mainframes... Cisco a lancé la mode au printemps dernier avec UCS (Unified Computing System), son premier serveur lame intégré. Il a été rapidement rejoint par l'éditeur Oracle - qui a jeté son dévolu sur Sun Microsystems, l'un des principaux constructeurs de serveurs – puis par IBM, qui a récemment lancé de nouvelles offres bâties sur Linux pour ses grands systèmes (System z). Et, hier, HP et Microsoft ont quant à eux annoncé leur intention d'investir conjointement 250 millions de dollars au cours des trois prochaines années. L'objectif : commercialiser de nouvelles offres intégrées « depuis l’infrastructure jusqu’aux applications » (serveur, réseau, stockage, système d'exploitation et applications).

Applicatifs, virtualisation et administration

Les deux groupes, qui travaillent ensemble depuis près de 25 ans, « se connaissent très bien », comme s'est empressé de le rappeler Steve Ballmer, PDG de Microsoft, lors d'une conférence téléphonique aux Etats-Unis. Le renforcement de leur alliance a selon lui été décidé en avril dernier pour faire face « à l'évolution rapide vers des centres d'hébergement plus modernes », dans les nuages, et pour « mieux aligner [en conséquence] les applicatifs, la virtualisation et les outils d'administration ». Dont acte.

Dans les faits, ceci devrait se traduire par le développement de nouveaux packs réunissant les applicatifs et les équipements des deux groupes. Mark Hurd, PDG de HP, s'est aussi engagé à faire participer à leur programme conjoint 11 000 collaborateurs de sa branche services, l'idée étant de « rendre les choses plus simples » mais aussi « de mieux optimiser les machines pour les logiciels ». Un exemple : le serveur de messagerie Microsoft Exchange Server ou la base SQL Server pourront être « préinstallés » sur des serveurs HP, explique Dave Donatelli, en charge de la branche serveurs et réseaux chez HP.

Après la rupture en septembre de son alliance avec Oracle pour la vente d'entrepôts de données pré-packagés, HP a-t-il changé son fusil d'épaule ? Gêné aux entournures, Mark Hurd s'est contenté de marteler lors de cette même conférence téléphonique qu'il « a fait le déplacement pour parler avec Microsoft ».

Christophe Dutheil

A lire aussi :

IBM renforce (encore) Linux sur ses mainframes
 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle