Microsoft : départ surprise du patron de la division Windows

Steven Sinofsky a redressé la division Windows et redressé la barre après le relatif échec de Vista. Maintenant que Windows 8 est lancé, le responsable quitte Microsoft, invoquant un choix personnel et privé. Mais en interne, son management était loin de faire l'unanimité.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Microsoft : départ surprise du patron de la division Windows

Voilà un départ au timing pour le moins surprenant. Steven Sinofsky, président de la division Windows et Windows Live, quitte Microsoft alors même que débute la commercialisation de Windows 8, dont il a supervisé le développement.

Microsoft n'a communiqué aucun motif de départ. Steve Ballmer se contente de saluer la contribution de Steven Sinofsky au succès de Windows. "Je suis reconnaissant pour les nombreuses années de travail que Steven a donné à l'entreprise", explique le PDG de Microsoft dans un communiqué.

Il précise cependant que Microsoft entre dans une "nouvelle ère" avec le lancement de Windows 8, mais aussi Microsoft Surface, Windows Server 2012 ou encore Halo 4. Et pour "poursuivre sur cette lancée, il est impératif que nous continuions à conduire de manière cohérente toutes les équipes de Microsoft, et que nous respections des cycles de développement plus courts", conclut Steve Ballmer.

Faut-il comprendre, à demi-mot, que Steven Sinofsky n'avait plus l'adhésion de ses équipes ou que les cycles de développement de Windows étaient trop longs ? L'intéressé n'a fait aucune déclaration qui pourrait porter préjudice à l'image de Microsoft. Dans une lettre envoyée aux employés de l'éditeur, obtenue par le site spécialisé Winsupersite.com, Steven Sinofsky indique que cette décision résulte "d'un choix personnel et privé, qui ne reflète en rien les spéculations ou théories que l'on peut lire sur moi ou sur la direction de l'entreprise".

Un management plutôt controversé

Steven Sinofsky aura travaillé 23 ans pour Microsoft. Cet ingénieur informatique a d'abord participé à la conception des produits Office. En 2009, il prend la tête de la division Windows et Windows Live et supervise le développement de Windows 7 puis Windows 8.

Selon CNET.com, Steve Ballmer avait confié à Steven Sinofsky la lourde charge de redresser la barre après le relatif échec de Vista. Pour remplir cet objectif, Steven Sinofsky aurait cependant mis en place un management plutôt "rigide", s'accaparant un maximum de contrôle et peu de délégation. Cette gestion aurait, à terme, été dommageable pour l'innovation au sein de la division Windows et aurait en tout cas créé un "environnement de travail toxique", indique le journal américain.

Pour le site spécialisé The Verge, citant également des sources internes, Steven Sinofsky pouvait surtout être un manager "agressif" avec les autres divisions de Microsoft, n'hésitant pas à décrier certains produits en développement afin de faire de la place à Windows.
Or, cela n'est plus du tout possible avec la nouvelle stratégie de convergence des Windows Phone et de Windows pour PC. Ce rapprochement exige une collaboration fructueuse entre les différentes divisions. Le profil de Steven Sinofsky aurait été par conséquent incompatible avec cette nouvelle stratégie.

Steven Sinofsky, dont la date de départ n'a pas été communiquée, sera remplacé par Julie Larson-Green à la tête de la division Windows. Elle est entrée chez Microsoft en 1993 et également participé au développement de Windows 8.

0 Commentaire

Microsoft : départ surprise du patron de la division Windows

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS