International

Microsoft croque les Nokia

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Microsoft croque les Nokia
Steve Ballmer voit en Stephen Elop, le patron de Nokia, son successeur à la tête de Microsoft.
Microsoft veut sa place dans le mobile. Au point de mettre 5,4 milliards d’euros sur la table pour avaler l’activité mobile et les licences des brevets de son partenaire Nokia, ancien numéro un mondial. Malgré l’échec de Windows Mobile et l’incrédulité des observateurs quant à sa capacité à réussir face à Apple, Google et Samsung, l’américain vient de frapper un grand coup. Si l’on excepte le très mal en point BlackBerry, il devient le seul acteur avec Apple à disposer à la fois des téléphones et de l’OS. Devenant un industriel du mobile avec le design, la R & D, les brevets, un fort réseau de distribution sur les marchés émergents et quelques usines.%%HORSTEXTE:1%% Début 2011, Microsoft avait conclu un accord avec le finlandais en grande difficulté. En moins d’un an,[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte