MICROSOFT À L'ASSAUT DES TÉLÉCOMS D'ENTREPRISE

- En lançant une solution de communications unifiées, le numéro un mondial du logiciel s'attaque à un marché à fort potentiel, considéré jusqu'ici comme la chasse gardée des équipementiers télécoms.

Mauvaise nouvelle pour Alcatel-Lucent, Cisco, Ericsson et autres Nortel. Déjà menacés par des constructeurs asiatiques émergents comme les chinois Huawei ou ZTE, les équipementiers traditionnels de télécoms doivent faire face à un nouveau concurrent et pas le moindre : Microsoft. Profitant de son omniprésence sur le poste de travail, le numéro un mondial des logiciels se lance à l'assaut des télécoms d'entreprise avec une solution inédite de communications unifiées. L'objectif est ambitieux : équiper 100 millions de postes de travail d'ici à trois ans, soit 20 % des 500 millions d'utilisateurs de sa suite bureautique Office.

Intégration dans les applications bureautiques

À l'heure de la convergence entre l'informatique et les télécoms sous la bannière du protocole IP, le langage de communication de l'Internet, les frontières traditionnelles entre le téléphone et le PC tombent. Les fonctions de communications vocales ne sont plus l'apanage du téléphone. Pas plus que la messagerie électronique ne l'est du PC. L'ensemble des fonctions de communication tend à devenir accessible depuis n'importe quel terminal.

Les communications unifiées constituent l'aboutissement ultime de cette évolution. Que le terminal employé soit un PC, un téléphone de bureau, un PDA ou un téléphone mobile évolué (Smartphone), l'utilisateur accède, à travers la même interface, à l'ensemble des outils de communication : téléphonie, messagerie vocale, messagerie électronique, messagerie instantanée, téléconférence, visioconférence, partage de documents et d'applications, et travail collaboratif. Finis donc les appels téléphoniques infructueux, les messages laissés sur le répondeur téléphonique, les messages électroniques sans réponse ou les fastidieuses recherches de coordonnées dans l'annuaire. La communication en entreprise devient plus simple et plus efficace.

Microsoft a déjà fait un premier pas vers les communications unifiées avec son offre Live Communications Server. Lancée en 2005, elle se limitait essentiellement à la gestion de présence, la messagerie instantanée et la téléphonie sur IP entre PC. La nouvelle offre ne se contente pas d'une extension aux communications vidéo. Elle fait aussi office d'un véritable standard téléphonique logiciel, marquant l'entrée véritable de la firme de Bill Gates dans la téléphonie sur IP. Un marché considéré jusqu'ici comme la chasse gardée des équipementiers de réseaux comme Alcatel-Lucent, Cisco ou Nortel.

Aujourd'hui, les entreprises souhaitant migrer vers la téléphonie sur IP doivent investir dans une nouvelle infrastructure en remplaçant le PABX, le central téléphonique traditionnel, par un IP-PBX, un nouveau central téléphonique au protocole IP, et les anciens terminaux téléphoniques par des téléphones IP. Le coût d'investissement reste un frein important à cette migration. Microsoft se démarque par une offre 100 % logicielle qui se greffe sur l'infrastructure informatique existante, sans nécessiter le renouvellement du PABX. Selon l'éditeur, elle aboutit à une économie de l'ordre de 40 % par rapport aux solutions matérielles proposées jusqu'ici.

L'unicité de l'offre de Microsoft sur le marché réside aussi dans son intégration avec les applications bureautiques courantes sur le poste de travail. Gwénael Fourré, chef de produit chez l'éditeur en France, explique : « Vous recevez un message électronique avec, dans le corps de texte, des noms de personnes. Vous pouvez aller sur un nom et, avec un clic sur le bouton droit de la souris, accéder à l'ensemble des outils de mise en relation. Vous pouvez ainsi choisir de lui envoyer un message électronique, d'émettre un appel téléphonique ou d'établir une liaison audio et vidéo, et ceci sans avoir à chercher ses coordonnées dans l'annuaire. Dans le cas d'une audio- ou visioconférence, il est même possible d'associer à la réunion un autre collègue. » Ces fonctions sont aussi disponibles à partir d'un simple document Word, d'un tableau Excel ou d'une présentation PowerPoint. « Cette intégration dans les applications bureautiques est unique sur le marché », confirme Aude Launey, responsable de l'activité communications convergentes chez Dimension Data, une société d'intégration de solutions complètes de communications unifiées combinant les offres Cisco et Microsoft.

Des partenariats avec les équipementiers

La synchronisation des informations avec les applications Office, par exemple l'agenda, permet de disposer automatiquement de l'indicateur de présence. Ainsi, avant de contacter l'interlocuteur, on peut vérifier s'il est absent, occupé ou disponible. « Cette fonction est essentielle pour l'efficacité de la communication en entreprise. En fonction de l'information qu'elle fournit, on choisit l'outil de communication le plus approprié. Si on sait que l'interlocuteur est en réunion, inutile de l'appeler au téléphone. Mieux vaut lui envoyer un message électronique », note Gwénael Fourré.

Mais en matière de téléphonie, Microsoft est loin de rivaliser avec les équipementiers télécoms traditionnels. « Sa solution n'offre que les fonctions les plus basiques, alors que celles de Cisco, Alcatel-Lucent, Ericsson ou Nortel sont plus abouties et plus riches. Certains de leurs IP-PBX cumulent jusqu'à 400 fonctions », estime Aude Launey. « Pour les entreprises se contentant des fonctions de téléphonie de base, notre solution suffit amplement. Pour celles qui souhaitent accéder à des fonctions plus évoluées, elle complète un IP-PBX traditionnel », rétorque Gwénael Fourré.

C'est pourquoi Microsoft a noué des partenariats technologiques avec la plupart des équipementiers de réseaux. Objectif : assurer l'interopérabilité de sa solution avec les IP-PBX du marché. L'alliance stratégique conclue, il y a plus d'un an, avec Nortel constitue le partenariat le plus poussé. Microsoft collabore aussi avec des fabricants de terminaux IP. Des téléphones IP de bureau, embarquant le client Communicator 2007, sont déjà lancés par LG-Nortel et Polycom. En France, Thomson est attendu avec ce type de produits.

l'impact

- Créer une nouvelle dynamique de concurrence sur le marché des communications d'entreprise. - Accélérer la migration de toutes les communications des entreprises vers le protocole IP. - Favoriser la diffusion dans le monde professionnel d'outils de communication banalisés dans le grand public, comme la messagerie instantanée. - Inciter d'autres éditeurs, notamment des adeptes du logiciel libre, à investir également le marché.

Une solution 100 % logicielle...

Elle se compose d'une partie serveur et d'une partie client.

OFFICE COMMUNICATIONS SERVER 2007

Ce logiciel serveur fait office de standard téléphonique de base. En plus de la téléphonie sur IP, il fournit des services de messagerie instantanée, de conférences audio et vidéo, de partage d'applications et de documents, et de travail collaboratif. Le tout en s'appuyant sur l'indicateur de présence des interlocuteurs.

... POUR UN MARCHÉ EN ÉBULLITION

Selon le cabinet d'études Infonetics Research, les communications unifiées représentent un pactole de 360 millions de dollars en 2006 et offrent un potentiel de croissance à deux chiffres d'ici à 2010. Des perspectives qui aiguisent l'appétit non seulement des Cisco, Alcatel-Lucent, Nortel et autres acteurs traditionnels des télécoms, mais aussi de géants de l'informatique comme IBM ou Google.

OFFICE COMMUNICATOR 2007

Ce logiciel client donne accès, à travers la même interface, à l'ensemble des outils de communication de bureau, et ce quel que soit le terminal utilisé. Selon la version, il s'installe sur PC, PDA, téléphone mobile évolué ou téléphone IP de bureau.

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

28 - LE COUDRAY

Mise en conformité de 2 salles de césarienne au bâtiment Pôle Femme Enfant du Centre Hospitalier de Chartres.

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS