Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Micron et Intel achèvent leur divorce dans les mémoires non volatiles sans couper les ponts

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Les américains Micron Technology et Intel démantèlent leur coentreprise IM Flash Technologies dans les mémoires 3D Xpoint. Une opération qui achève leur divorce dans le développement et la production de mémoires non volatiles. Mais ils entendent remplacer leur partenariat par une relation de fondeur-client.

Micron et Intel achèvent leur divorce dans les mémoires non volatiles sans couper les ponts
L'usine de mémoires d'IM Flash Technologies à Lehi, commune à Micron Technology et Intel
© IM Flash Technologies

C’est l’étape ultime dans le divorce entre Micron Technology et Intel dans les mémoires non volatiles. Les deux groupes américains de semi-conducteurs vont mettre fin à IM Flash Technologies, leur coentreprise dans le développement et la production de la mémoire non volatile 3D XPoint. Micron Technology va racheter la part d’Intel pour intégrer dans son groupe les équipes et l’usine de cette joint-

venture à Lehi, dans l’Utah. Il prévoit d’exercer cette option en janvier 2019 pour une finalisation de la transaction au deuxième semestre 2019. L’opération devrait lui coûter environ 1,5 milliard de dollars en cash.

Développement séparé des puces à partir de 2019

"Cette acquisition accélérera la commercialisation de la mémoire 3D XPoint et des futures technologies de mémoire non volatiles, ce qui bénéficiera à nos clients et offrira un retour sur investissement attractif à nos actionnaires, commente Manish Bhatia, directeur des opérations de Micron Technology lors du briefing avec les analystes. Cette acquisition fournit à Micron une infrastructure de développement et de fabrication bien établie, équipée pour produire la mémoire 3D XPoint, ainsi qu'une main-d'œuvre hautement qualifiée dotée d'une expérience confirmée en matière d'innovation et de capacités d'exécution. Elle démontre notre engagement envers la technologie 3D XPoint et notre confiance dans notre feuille de route technologique, qui permettra à nos clients de créer une valeur significative sur un large éventail de marchés, notamment les applications d'intelligence artificielle et d'analyse de données massives."

IM Flash Technologies est créée en 2006 pour aider Micron Technology et Intel à tenir la course dans les mémoires flash avec le coréen Samsung Electronics et le duo Toshiba Memory Corp – Western Digital qui trustent ensemble plus de 70% du marché mondial selon le cabinet TrendForce. Elle est aujourd’hui entièrement dédiée au développement et la production de la mémoire 3D XPoint (à prononcer 3D cross point), une nouvelle technologie de mémoire non volatile commercialisée depuis avril 2017 sous la marque QuantX par Micron Technology et Optane par Intel.

Les deux groupes avaient déjà convenu d’arrêter le développement conjoint de mémoires flash 3D et mémoires 3D XPoint dès qu’ils auraient achevé la mise au point des générations de puce actuellement en chantier, ce qui est prévu d'ici début 2019, pour ensuite suivre des chemins séparés. La dissolution d’IM Flash Technologies achève cette séparation en mettant fin à leur partenariat en production.

Une usine de 6 milliards de dollars

"Pour un investissement d’environ 1,5 milliard de dollars à la clôture de cette transaction, nous obtenons la propriété intégrale d’une usine de fabrication dans laquelle Intel et Micron ont conjointement investi plus de 6 milliards de dollars depuis sa création, tout en réduisant la dette d’IM Flash Technologies, actuellement aux alentours de 1 milliard de dollars, à zéro dans notre bilan, se félicite David Zinsner, le directeur financier de Micron Technology. Nous avons en plus le renfort d’une équipe hautement qualifiée qui nous aidera à accélérer le développement et la commercialisation de nos technologies émergentes de mémoires."

Micron Technololgy et Intel n’entendent pas pour autant couper tous les ponts. Après la finalisation de la transaction, Micron Technology fournira la deuxième génération de mémoire 3D XPoint, développée en commun, à Intel pendant un an. Sur son dernier exercice fiscal clos en août 2018, ses fournitures à son partenaire se montent à 500 millions de dollars. Manish Bhatia reste confiant dans la poursuite de la coopération entre les deux groupes. "Fondamentalement, il n’y a pas de bouleversement, affirme-t-il. Notre partenariat change juste de forme. Nous allons passer d’un travail conjoint via une coentreprise à une relation de fondeur-client. Nous serons le fondeur d’Intel pour ses futures propres versions de mémoire non volatile."

Malgré leur alliance, Micron Technology et Intel restent à la traine sur leurs grands concurrents. Selon le cabinet TrendForce, ils détiennent ensemble 18,5% du marché mondial des mémoires flash NAND au deuxième trimestre 2018, contre 36,4% pour Samsung Electronics et 33,8% pour le duo Toshiba Memory Corp et Western Digital.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle