MICHELIN VEUT SON TGV

Le débat public sur la future ligne à grande vitesse Pocl (Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon) vient de se terminer. Quatre tracés sont aujourd'hui en compétition pour desservir les 13 villes du parcours. Réseau ferré de France rendra sa décision à la fin du mois de juin. Le projet a reçu un soutien de poids avec Michel Rollier, le patron de Michelin, qui espère le TGV pour continuer à attirer les meilleurs ingénieurs à Clermont. Les travaux coûteront entre 12,2 et 14 milliards d'euros. La future ligne entrera en service vers 2025, la ligne Paris-Lyon sera alors saturée.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement