Michelin va arrêter les activités poids lourds de Joué-lès-Tours

PARIS (Reuters) - Michelin a annoncé lundi un projet de réorganisation en France, confirmant l'arrêt d'ici au premier semestre 2015 de l'activité poids lourds de son site de Joué-lès-Tours (Indre et Loire), qui emploie 930 salariés.

Partager

Le géant des pneumatiques a également annoncé dans un communiqué un investissement d'environ 800 millions d'euros en France de 2013 à 2019 dans ses sites industriels et son centre de Recherche et Développement.

Il prévoit notamment le développement d'un pôle industriel de pneus poids lourds "très compétitif" à La Roche-sur-Yon (Vendée), qui accueillera une partie du site de Joué-lès-Tours, portant d'ici à 2019 la production de 800.000 à 1,6 million d'unités par an.

Sur les 930 salariés de Joué-lès-Tours, environ 200 continueraient à travailler sur place dans le nouveau site spécialisé dans les activités de "semi-finis" (fabrication de tissus métalliques et de membranes en caoutchouc).

Parmi les 730 autres, 250 pourraient bénéficier d'un "aménagement de fin de carrières", tandis que les 480 salariés restants se verraient proposer deux postes correspondants à leurs compétences sur un autre site de Michelin en France.

Le groupe a également précisé qu'il provisionnerait 135 millions d'euros de charges non récurrentes dans ses comptes à fin juin 2013 pour financer l'ensemble du projet.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS