Michelin se réorganise en France

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Le groupe clermontois regroupera d’ici à 2015 son activité de pneumatiques poids lourds à La Roche-sur-Yon (Vendée), avec un investissement de 100 millions d’euros. Ce transfert entraînera la fermeture de l’atelier de Joué-les-Tours (Indre-et-Loire) et le reclassement de 730 salariés. Michelin souffre de la morosité européenne depuis le début de l’année. "Le marché du pneu poids lourds est sur des volumes inférieurs à ceux de 2007, avant la crise, et même plus faibles que ceux du début des années 2000", explique Bruno Muret, le directeur économie du centre français du caoutchouc et des polymères. Michelin continue sa politique de spécialisation des sites. Il augmentera ainsi la capacité de production des usines de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et du Puy-en-Velay[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte