Michelin renonce à sa deuxième usine mexicaine

Partager

Le manufacturier clermontois « adapte son plan d'investissements et ses capacités de production en Amérique du Nord à l'évolution des marchés pneumatiques dans la région » et abandonne le projet de construction d'une seconde usine au Mexique. Annoncée en août 2007 pour un début de chantier en 2008, celle-ci devait être implantée dans l'Etat de Guanajuato. Sa production était destinée aux marchés autos et véhicules tout-terrain d'Amérique du Nord. Michelin avait prévu d'y investir 740 millions de dollars (500 millions d'euros) jusqu'en 2014 et d'y créer 1 300 emplois.

« Pour répondre à la demande toujours soutenue du marché en pneus haute performance et à large diamètre », le groupe français compte sur les progrès de productivité et des investissements supplémentaires (pas encore définis) dans ses sites existants dans la région. Ces deux dernières années, il a investi 200 millions de dollars et créé près de 100 emplois sur son site mexicain de Querétaro (520 personnes), opérationnel depuis 2002. Michelin indique également que tous ses autres projets d'investissements en Amérique du Nord sont maintenus, soit près de 480 millions de dollars injectés dans ses usines aux Etats-Unis.

Face à une dégradation des marchés européen et nord-américain plus sévère qu'attendue et la flambée des matières premières, qui se sont concrétisées par un recul de sa marge au premier semestre et une baisse de ses perspectives, Michelin compte sur le dynamisme des marchés émergents. D'ailleurs, Michel Rollier, directeur général du groupe au Bibendum, déclarait cette semaine au magazine Capital : « nous avons deux usines en Chine et il nous en faudrait deux de plus, dont une pour les poids lourds ». Il faut dire qu'un tiers des pneus Michelin vendus en Chine sont fabriqués en Europe.

Matthieu Maury

A lire aussi :
Michelin abuserait de sa position dominante (21/08/2008)
Michelin affiche des résultats en baisse au premier semestre (30/07/2008)
Michelin développe des partenariats avec Atos, Accenture et Logica (18/07/2008)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS