Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Michelin lance son futur centre mondial d'innovation

, , , ,

Publié le

Jean-Dominique Senard, président du Groupe Michelin, posera la première pierre du futur centre d’innovation technologique mondial de Michelin, à Ladoux, près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), le lundi 16 décembre.

Michelin lance son futur centre mondial d'innovation
Michelin -Clermont-Ferrand
© D.R

Le projet "Urbalad" avait été annoncé en janvier 2011. Il prendra un tour très concret le 16 décembre, avec la pose de la première pierre par le président du Groupe Michelin, Jean-Dominique Senard. Le futur centre d'innovation technologique du leader mondial du pneumatique devrait sortir de terre en 2017, sur le site actuel de Ladoux, près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), où travaillent déjà 3 300 personnes.

Plus de 270 millions d'euros d'investissement

Baptisé "Urbalad", ce projet gigantesque comprend la rénovation de bâtiments actuels, la destruction de certains locaux et surtout la construction au cœur du site d’un bâtiment phare de 67 000 mètres carrés - le plus grand d’Auvergne - qui regroupera 1 600 postes de travail. Il permettra de regrouper les grands métiers de la recherche de Michelin aujourd’hui éloignés les uns des autres. L’ensemble du projet représenterait un investissement de plus de 270 millions d’euros.

Parallèlement, dans une autre aile du futur bâtiment, on trouvera, à côté des espaces de travail pour les équipes de recherche et de développement, des lieux de formation et de documentation, un restaurant d’entreprise, un centre de sport, ainsi que divers services à la personne (pressing, boulangerie, distributeur de billets etc.). Sans oublier une allée principale de 300 mètres de long appelée "Rue de la recherche".

1 000 salariés supplémentaires devraient être installés dans ce nouveau centre.

Geneviève Colonna d'Istria

Historique du Centre de Ladoux

1965 : Les premiers essais d’usures des pneus sont réalisés à Ladoux. 150 personnes y travaillent alors.
1971 : 1 500 personnes de la R&D qui travaillent sur le pneumatique, implantés jusque-là aux Carmes à Clermont Ferrand, sont progressivement transférées à Ladoux.
1973 : Les équipes de recherche de Michelin qui travaillent sur les matériaux intègrent elles aussi le nouveau centre. Les effectifs de Ladoux s’élèvent désormais à 1 800 personnes.
1974-1997 : 25 nouveaux bâtiments voient le jour, dont des laboratoires d’analyses et un atelier de réalisation de moules de cuisson des pneus.
2011 : Plus de 3 300 personnes travaillent au Centre de technologie de Ladoux. Le site s’étend sur 450 hectares et comporte un réseau de 19 pistes, soit 41 kilomètres destinés aux essais d’adhérence, de bruit, de confort, d’endurance et de comportement.
La Recherche Développement et Industrialisation chez Michelin en bref : ce sont 6 000 personnes qui travaillent dans le groupe Michelin dans le domaine de la recherche, du développement et de l’industrialisation (RDI). Les équipes sont réparties sur trois continents (Europe, Amérique, Asie). En 2011, Michelin a consacré à ses activités de recherche plus de 500 millions d’euros.

 

 

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle