Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Michelin et Faurecia créent une filiale commune dans l’hydrogène

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

Les deux équipementiers rassemblent leurs forces sur la pile à combustible, et annoncent la création d'une co-entreprise autour de la jeune société Symbio.

Michelin et Faurecia créent une filiale commune dans l’hydrogène
L'équipementier Symbio, qui est passé sous la houlette de Michelin, a déjà équipé 300 Kangoo de ses solutions à hydrogène.
© Renault

Faire poids dans l’hydrogène. Alors que se déroulait lundi 11 mars une réunion au ministère de l'Economie à Paris, dédiée à l’avenir de la filière automobile française, les deux équipementiers français Michelin et Faurecia ont annoncé la création d’une filiale commune pour travailler sur la pile à combustible, considérée comme le cœur du réacteur dans les systèmes fonctionnant à l’hydrogène. Une coentreprise qui doit s’articuler autour du jeune équipementier grenoblois Symbio, dont Michelin a acquis la totalité des parts début février.

Une manière de mutualiser les efforts sur une technologie dans laquelle Michelin et Faurecia investissent depuis plusieurs années. En 2017, le second a signé un accord avec le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans l’objectif de développer une pile à combustible. Un sujet suivi de près par Michelin, qui détenait jusqu’à présent des parts dans Symbio, qui développe des kits à hydrogène installables sur des véhicules électriques existants. Via sa filiale Imeca, le groupe clermontois produit par ailleurs les piles à combustible pour le compte de Symbio.

Devenir "un leader mondial"

Grâce à cette coentreprise détenue à 50-50 et baptisée "Symbio, a Faurecia Michelin hydrogen company", les deux équipementiers veulent devenir "un leader mondial des systèmes de piles à hydrogène". "Notre vision partagée ainsi que la complémentarité de nos savoir-faire technologiques vont permettre d’accélérer la mise sur le marché de systèmes de pile à combustible performants et adaptés à différents cas d’usage", met en avant Patrick Koller, directeur général de Faurecia dans un communiqué.

La filiale ainsi créée autour de Symbio devrait être dirigée par l’actuel dirigeant de la jeune entreprise, Fabio Ferrari. A l’heure actuelle, Symbio compte 120 salariés, dont une partie composés d’employés de prestataires extérieurs, pour répondre à l’intérêt croissant de la technologie proposée par la société. Des effectifs qui devraient grimper avec l’intégration des équipes propres à Michelin et Faurecia autour de la pile à combustible.

Les deux équipementiers de rang 1 conserveront toutefois la maîtrise sur les autres technologies nécessaires au bon fonctionnement des véhicules à hydrogène. Faurecia travaille notamment sur les réservoirs, dans le cadre d’un partenariat avec Stelia Aerospace Composite, tandis que Michelin travaille au déploiement d’un écosystème hydrogène avec Engie. Ceux-ci devraient toutefois bénéficier à la co-entreprise, estiment les deux groupes, qui ambitionnent de "proposer une offre de mobilité complète pour les véhicules hydrogène, de la pile à hydrogène jusqu’aux services de maintenance pour le véhicule", selon les termes de Florent Menegaux, futur président de Michelin.

 

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

12/03/2019 - 10h06 -

La seule énergie qui garantisse le zéro carbone dans les transports routiers dont la croissance mondiale est plus forte que la démographie et pour longtemps... Alors vite, accelerons !!
Répondre au commentaire
Nom profil

11/03/2019 - 18h23 -

Ce n'est pas trop tôt ! Et ces technologies ne doivent pas se cantonner à l'automobile bien sûr.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle