Michelin compte boucler ses négociations sociales avant la fin de l'année

,

Publié le

Les syndcats de Michelin ont présenté le calendrier des négocations sur la restructruration des activités en France du fabricant de pneus. Celles-ci doivent s'achever le 1er décembre, à l'occasion du dernier comité central consacré à ce sujet.

Michelin compte boucler ses négociations sociales avant la fin de l'année © D.R.

Après avoir annoncé lundi 10 juin une vaste réorganisation de ses activités en France, Michelin souhaite boucler les discussions avec ses syndicats avant la fin de l'année.

Les organisations syndicales du fabricant de pneus ont en effet présenté, ce vendredi 14 juin, le calendrier de ses négociations. Le dernier comité central d'entreprise consacré à ce sujet est programmé "aux alentours du 1er décembre", a indiqué à l'AFP Patrick Bovolentat de la CFDT. Il se tiendra au siège du groupe, à Clermont-Ferrand.

D'ici au 1er décembre, un CCE est déjà prévu le 26 juin à Clermont, puis trois autres, la première semaine de juillet, autour du 24 juillet et en septembre à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), a précisé Denis Paccard de la CFE-CGC.

C'est sur ce site que Michelin prévoit de supprimer 730 emplois sur 930, afin de regrouper la fabrication en France de pneus poids lourds à la Roche-sur-Yon (Vendée) d'ici le premier semestre 2015. Le groupe va investir par ailleurs 800 millions d'euros dans l'Hexagone d'ici 2019. Le patron du groupe Jean-Dominique Senard a, de son côté, assuré qu'il n'y avait pas de projet de fermeture d'usine.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte