Michelin affiche des résultats en baisse au premier semestre

Plombés par la hausse des prix des matières premières et un repli inattendu des marchés en mai et en juin pour l'Europe de l'Ouest, les résultats du fabricant français du pneumatiques sont moins bons que prévu.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Michelin affiche des résultats en baisse au premier semestre
En prise avec la flambée du prix du carburant et les difficultés du marché du pneumatique, Michelin a annoncé mardi 29 juillet un bénéfice net en baisse de 1,6% à 430 millions d'euros au premier semestre et un résultat opérationnel courant en chute de presque 18%. La marge opérationnelle, baisse également de 1,6 point à 8,6%. Tout comme le chiffre d'affaires en recul de 1,9% à 8,224 milliards d'euros.

« Dans un contexte particulièrement difficile, nous avons subi de plein fouet une hausse sans précédent des prix des matières premières cette année », a déclaré Jean-Dominique Senard, directeur financier et gérant associé du groupe, commentant l'annonce des résultats au cours d'une conférence de presse. Ainsi, pour l'année 2008, Michelin évalue désormais à 750 millions d'euros le surcoût des matières premières, contre 600 millions d'euros dans une première auparavant.

Baisse des marchés de remplacement

Conséquence, dans ce « contexte mondial perturbé (...) et pour autant que les marchés pneumatiques du deuxième semestre ne se dégradent pas au-delà des prévisions actuelles, écrit Michelin dans un communiqué, (...) la marge opérationnelle avant éléments non récurrents sera proche de celle réalisée au premier trimestre.» Soit 8,6% alors qu'auparavant le groupe tablait sur 9,8% pour l'ensemble de l'exercice.

A Toul, un « plan social sans-souci »

Interrogé sur le reclassement des 826 salariés de l'usine Kleber à Toul, Jean-Dominique Senard s'est efforcé de montrer un visage serein. « Les choses se passent exactement comme elles doivent se passer » a répondu le directeur financier et dirigeant associé de Michelin, en marge de la conférence de presse annonçant les résultats semestriels. « Nous faisons tout pour que chaque employé retrouve un emploi. Sur les 300 personnes dans le processus de reclassement, 120 sont en période d'essai ». Par ailleurs malgré les baisses de certains marchés, le dirigeant assure qu'aucun autre plan de restructuration ne sera mis en place.

Pourtant, le dirigeant a expliqué que la hausse des prix pratiqués par Michelin pour compenser le surcoût a «enregistré ses premiers effets positifs» même si ce n'est pas complètement suffisants. Un « effet prix » de 2,1% » sur ses ventes ne produiront d'effets qu'au deuxième semestre.

Autre phénomène marquant de ces six premiers de l'année, la baisse importante des marchés de remplacement pour le tourisme et les poids lourds tant en Europe de l'Ouest qu'en Amérique du Nord.


Ainsi, l'année 2008 sera essentiellement tirée par « le dynamisme des marchés émergents dont la croissance est quatre fois plus importante que les marchés matures, et celui des produits de spécialités », a précisé jean-Dominique Senard. Enfin, le groupe de Clermont-Ferrand a annoncé poursuivre, malgré le contexte tendu, ses objectifs fixés dans le cadre de son plan Horizon 2010.

C. R.

A lire aussi dans l'Usine Nouvelle N°3103
du 5 au 11 juin 2008
« L'inquiétude des salariés de Kléber Toul»

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS