Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Michel et Augustin et Danone

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Avec Danone qui va prendre 40 % de son capital, Michel et Augustin devrait disposer de la force de frappe d’une multinationale (commerciale, logistique et pourquoi pas industrielle) pour accélérer sa croissance, notamment géographique. Les « trublions du goût », comme ils aiment à s’appeler, qui viennent de lancer leurs premiers produits aux États-Unis, ne réalisent en effet pour l’instant que 10 % de leurs ventes à l’export. La PME entend conserver son indépendance : elle ne sera pas rattachée à Danone mais à une structure d’investissement nouvellement créée. Côté Danone, cette prise de participation est une première. Elle doit lui permettre de se développer sur de nouveaux marchés alimentaires à forte valeur ajoutée (notons qu’elle revient ainsi par la petite porte sur le marché des biscuits, qu’elle a déserté il y a quelques années en vendant sa branche à Kraft) et de trouver de nouveaux relais de marge pour relayer ses marchés historiques, comme les produits laitiers arrivés à maturation. 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle