Michel Combes renoncerait à sa prime de départ, les éléments troublants du rachat d'Alstom par GE... la revue de presse

Partager

A la une : Michel Combes aurait renoncé à ses 14 millions d'euros

A lire sur le site des Echos ce matin : "Michel Combes prêt à revoir sa prime de départ". L'information indiquant que l'ex-dirigeant d'Alcatel-Lucent, parti rejoindre SFR-Numericable, allait recevoir l'équivalent de 13,7 millions d'euros en primes de départ avait enflammé l'opinion au début du mois. "Les tractations entre le 'board' (qui se réunissait hier soir) et l'intéressé ont duré toute la semaine, avec des positions qui évoluaient chaque jour des deux côtés, indique le journal économique. Mais, selon nos informations, Michel Combes était finalement prêt, à quelques heures du conseil, à renoncer à tout ou partie des 14 millions d'euros qui lui étaient promis, essentiellement en actions".

Reste à savoir si Michel Combes renoncerait également à... sa prime d'arrivée chez SFR-Numericable ! D'après L'Obs, le patron recevrait en effet l'équivalent de 100 millions d'euros (!!!) en guise de "golden hello", confirmant la "prédiction" de L'Usine Nouvelle.

L'info en + : une affaire de corruption dérrière le rachat d'Alstom par GE ?

France Inter revient ce matin sur les troublantes informations concernant le rachat de la division énergie d'Alstom par General Electric. Dérrière cette opération, se cacherait en effet une sombre affaire de corruption qui a impliqué le FBI.

"Pendant quatre ans, de 2010 à 2014, dans un secret quasi absolu, des dizaines d’enquêteurs du FBI, ont poursuivi Alstom, pour des affaires de corruption (en Indonésie, en Arabie Saoudite, aux Bahamas, ou encore en Egypte)", indique le reportage de France Inter. Le choix de vendre la branche énergie résulterait de l'énorme amende écopée par le groupe français en 2014, ce qu'indique notamment un dirigeant sous couvert d'anonymat. "Le PDG d'Alstom Patrick Kron récuse cette version des faits et dénonce des théories complotistes" mais tous les ingrédients du film d'espionnage sont bel et bien réunis. Affaire à suivre... avec notamment un livre de l'économiste Jean-Michel Quatrepoint, "Alstom scandale d'Etat", qui sortira le 14 septembre prochain.

A lire ou à écouter sur le site de France Inter :

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS