Michel Chieub seul aux commandes de Techno-Bat

Capital

Partager

Michel Chieub a pris seul les commandes de Techno-Bat, après le départ de son associé Hervé Auney. Ce dernier conserve néanmoins 5 % du capital.

Basée à Vern d'Anjou (Maine-et-Loire), cette société de profilage à froid fabrique, selon une forme déposée à l'INPI, des boîtes d'attente métalliques destinées aux coffrages. Elles permettent de reprendre des murs en béton ou des planchers et d'éviter ainsi les fissurations.

Née au printemps 2000, Techno-Bat a connu un essor rapide et implanté des agences en région parisienne (70 % du chiffre d'affaires), à Bordeaux et dans le Morbihan. Elle emploie au total une cinquantaine de salariés pour un chiffre d'affaires cumulé 2007 (exercice clos en septembre) attendu à 15 millions d'euros.

De son côté, Hervé Auney a créé sa propre entreprise, Probéton Industrie à Revel (Haute-Garonne), qui commercialisera dans un premier temps les produits de Techno-Bat sur la partie sud de l'Hexagone.

Jacques Le Brigand, en Pays de la Loire

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS