MIC Manutention réduit encore la voilure

Production

Partager

Coup dur supplémentaire à Argentan (Orne). Pour faire face aux mauvais résultats cette année et dans le cadre d'un transfert de l'activité « pièces de rechange » des sites du groupe Jungheinrich (1,5 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2000) sur une plate-forme unique à Kehl, à la frontière franco-allemande, le site de production MIC Manutention se restructure. Le 21 mars, ce sont 56 employés (30 en production et 26 au service pièces de rechange) du fabricant de matériel de levage qui risquent de quitter la société.

Il s'agit d'un nouveau plan social pour le premier fabricant mondial de transpalettes manuels, qui avait déjà taillé dans le vif en supprimant 60 emplois sur ce site en 2000 et vendu son activité Haillons élévateurs en 1999, se séparant ainsi de 70 salariés. Et un souci de plus pour le groupe allemand qui peine à mettre en œuvre, sur le territoire français, la fusion de ses réseaux commerciaux annoncée en février 2001.

Jean-Sébastien SCANDELLA

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS