L'Usine Campus

Méthodologie 2020 : 14 indicateurs pour classer les écoles d'ingénieurs

Publié le

Comment est établi notre Classement 2020 des écoles d'ingénieurs ? Nous détaillons les 14 critères passés au crible.

Méthodologie 2020 : 14 indicateurs pour classer les écoles d'ingénieurs © UTC

Pour cette édition 2020, les quatre grands critères pour établir notre classement sont restés les mêmes : l’insertion des diplômés sur le marché du travail, l’ouverture à l’international, la recherche et la place de l’entrepreneuriat. Chaque critère s’appuyant sur plusieurs indicateurs.

Les calculs sont effectués en deux temps : primo, sur chacun des indicateurs, les écoles sont notées de 0 à 100 selon la méthode  "min-max". Nous appliquons une note de 0 pour le dernier, et de 100 pour le premier. Second temps, nous affectons des coefficients à chaque indicateur pour calculer la note des grands critères. La note globale résulte des quatre notes pondérées des quatre grands critères. Chaque école étant positionnée par rapport aux autres, notre classement est dynamique.

Les coefficients n’ont pas évolué par rapport au classement 2019. L’insertion et l’international demeurent les deux principaux indicateurs de la performance avec 65 % de la note finale, avec une légère prédominance pour l’international. L’entreprenariat et la recherche sont les deux critères complémentaires, comptant respectivement pour 10 et 25% de la note.

Détail des coefficients et des 14 indicateurs

Pour l'édition 2020, comme en 2019, nous avons choisi de n’utiliser que les données certifiées de la Commission des titres d’ingénieur (CTI), puis d’effectuer une série de vérifications auprès des écoles. 


Critère International (coefficient 35)

  • 1 - Pourcentage d’étudiants en emploi à l’étranger (coef. 9)
  • 2 - Pourcentage d’étudiants ayant passé au moins six mois à l’étranger en stage (coef. 8)
  • 3 - Pourcentage d’étudiants ayant passé au moins six mois à l’étranger en échange académique (coef. 8)
  • 4 - Pourcentage d’étudiants intégrés avec un titre étranger (coef. 5)
  • 5 - Pourcentage d’étudiants ayant obtenu un double-diplôme avec un établissement étranger (coef. 5)

Critère Insertion (coefficient 30)

  • 1 - Salaire annuel brut médian un an après la sortie d’études (cœf.15)
  • 2 - Pourcentage de diplômés de l’avant-dernière promotion en CDI (cœf.5)
  • 3 - Pourcentage de diplômés ayant trouvé un emploi en moins de deux mois (cœf.5)
  • 4 - Durée obligatoire des stages en entreprises dans le cycle ingénieur (coef. 5)

Critère Recherche (coefficient 25)

  • 1 - Pourcentage d’enseignants ou intervenants ayant une activité de recherche (coef. 10)
  • 2 - Pourcentage de diplômés partis en thèse (coef. 5)
  • 3 - Nombre de thèses effectuées sous la responsabilité d’un personnel de l’école lors de la dernière année civile (coef. 10)

Critère Entrepreneuriat (coefficient 10)

  • 1 - Nombre d’ingénieurs issus de l’école soutenus dans la création d’entreprise par un incubateur ces 5 dernières années (coef. 5)
  • 2 - Pourcentage d’étudiants entrepreneurs dans les intégrés (coef. 5)

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

21/02/2020 - 18h39 -

Un classement dont les critères conduisent a placer l'Ensam a la 54eme position pose de sérieuses questions sur sa pertinence Lisez donc la lettre ouverte de son Directeur Général Laurent CHAMPANEY qui réunit des faits sur le position réelle des Arts et Métiers dans l'industrie
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les thèmes de L'Usine Campus


Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte