Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Méthanisation : une première en Normandie

, ,

Publié le

Investissement. La société VOL-V Biomasse SAS, filiale du spécialiste breton des énergies renouvelables VOL-V, lance la construction à Fécamp (Seine-Maritime), d’une unité de méthanisation, dont le biométhane produit sera injecté dans les réseaux de gaz naturel de GrDF ou de GRTgaz. Le dépôt de demande de permis de construire est prévu pour le 1er semestre 2012 avec une mise en service en 2014.
« Ce sera la seconde unité de méthanisation en France, dont la production sera destinée à un réseau de gaz naturel, après le projet-pilote de Lille dans le Nord », souligne Yoann Leblanc, directeur de la société VOL-V Biomasse SAS.

L’unité de méthanisation normande sera bâtie sur le site d’une centrale de collecte de substrats d’origine agricole, industrielle ou de collectivités (tontes de pelouses, bois, boues…) collectés sur un territoire de 30 kilomètres de rayon environ, avec l’ambition affichée de produire 14,5 GWh de biométhane par an.
Construite sur un terrain de 12 000 mètres carrés, elle traitera annuellement 19 270 tonnes de substrats par an, 10 000 tonnes issues du gisement agricole, 3 130 tonnes en provenance du gisement des collectivités et 6 140 tonnes par an collectées dans le réseau industriel.

« La production annuelle de méthane atteindra 1 725 000 mètres cubes, correspondant à une puissance gaz théorique moyenne de 1 957 kW, estime le directeur. Après autoconsommation, la production nette de biométhane sera de 1 470 000 m3. Nous disposerons également par an de 16 000 tonnes de digestats, utilisables comme engrais dans l’agriculture. Dès 2014, nous devrions alimenter le réseau de gaz naturel de GrDF ou GRTgaz, mais le choix n’est pas encore fait », poursuit-il.

Cette unité représente un investissement de 6,172 millions d’euros hors taxes, soutenu à hauteur de 1,4 million d’euros par la région Haute-Normandie et administrativement par la Communauté de communes de Fécamp, très offensive dans le développement durable. La région a retenu ce programme dans le cadre de son appel à projet énergies.
8 à 10 emplois seront créés directement ou indirectement.

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle