Méthanisation : une première en Normandie

Partager

Investissement. La société VOL-V Biomasse SAS, filiale du spécialiste breton des énergies renouvelables VOL-V, lance la construction à Fécamp (Seine-Maritime), d’une unité de méthanisation, dont le biométhane produit sera injecté dans les réseaux de gaz naturel de GrDF ou de GRTgaz. Le dépôt de demande de permis de construire est prévu pour le 1er semestre 2012 avec une mise en service en 2014.
« Ce sera la seconde unité de méthanisation en France, dont la production sera destinée à un réseau de gaz naturel, après le projet-pilote de Lille dans le Nord », souligne Yoann Leblanc, directeur de la société VOL-V Biomasse SAS.

L’unité de méthanisation normande sera bâtie sur le site d’une centrale de collecte de substrats d’origine agricole, industrielle ou de collectivités (tontes de pelouses, bois, boues…) collectés sur un territoire de 30 kilomètres de rayon environ, avec l’ambition affichée de produire 14,5 GWh de biométhane par an.
Construite sur un terrain de 12 000 mètres carrés, elle traitera annuellement 19 270 tonnes de substrats par an, 10 000 tonnes issues du gisement agricole, 3 130 tonnes en provenance du gisement des collectivités et 6 140 tonnes par an collectées dans le réseau industriel.

« La production annuelle de méthane atteindra 1 725 000 mètres cubes, correspondant à une puissance gaz théorique moyenne de 1 957 kW, estime le directeur. Après autoconsommation, la production nette de biométhane sera de 1 470 000 m3. Nous disposerons également par an de 16 000 tonnes de digestats, utilisables comme engrais dans l’agriculture. Dès 2014, nous devrions alimenter le réseau de gaz naturel de GrDF ou GRTgaz, mais le choix n’est pas encore fait », poursuit-il.

Cette unité représente un investissement de 6,172 millions d’euros hors taxes, soutenu à hauteur de 1,4 million d’euros par la région Haute-Normandie et administrativement par la Communauté de communes de Fécamp, très offensive dans le développement durable. La région a retenu ce programme dans le cadre de son appel à projet énergies.
8 à 10 emplois seront créés directement ou indirectement.



Patrick Bottois (Normandie)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS