METAUX : Des profilés en acier composite


Fabriqués à partir d'acier inoxydable et d'acier au carbone de récupération, des barres et profilés divers présentent la même tenue à la corrosion que l'inox, pour un coût deux fois moindre. Première application, les ronds à béton.

 

Partager

Inox à l'extérieur, acier ordinaire à l'intérieur, le nouveau produit de Stelax, un sidérurgiste britannique, est un véritable composite métallique. Sa " peau " en acier inoxydable de 0,5 millimètre d'épaisseur lui confère une excellente résistance à la corrosion. Et son " coeur " en acier au carbone, 80 % en poids, assure l'essentiel des propriétés mécaniques. Vendu sous la dénomination commerciale de Nuovinox, il se présente sous la forme de produits longs : barres pour la fabrication de caillebotis, de barrières et de rembardes, par exemple, ou autres éléments de construction métalliques, tels les ronds à béton, etc.

Une solution au " cancer du béton "

Stelax a investi 10 millions de dollars dans une unité de production à Swansea, au pays de Galles, d'une capacité de

40 000 tonnes par an. Principal avantage du Nuovinox, il présente la même tenue à la corrosion qu'un produit en acier inoxydable massif, mais pour un coût moitié moindre. Et il résiste mieux que l'acier galvanisé, pour un prix sensiblement équivalent. Des performances qui devraient intéresser le secteur du B-TP, confronté au " cancer du béton ", un phénomène de dégradation provoqué par la corrosion des armatures en acier en présence de chlorure. Des essais réalisés par Taywood Engineering, filiale du groupe de B-TP britannique Taylor Woodrow - et d'autres, conduits aux Etats-Unis, notamment sur des ponts - ont montré le très bon comportement des barres en inox ou en acier revêtu inox comme armatures pour le béton. Cette application pourrait représenter 250 000 tonnes par an sur un marché mondial du fer à béton estimé entre 60 et 100 millions de tonnes. " Le Nuovinox peut même être meilleur que l'acier inoxydable en termes de résistance mécanique, car on peut jouer sur la nature du coeur ", fait remarquer Harmon Hardy, le président de Stelax Industries Ltd. Il est possible, par exemple, d'utiliser de l'acier au carbone à haute résistance, dont les performances sont supérieures à celles de l'inox. Le Nuovinox peut être coupé au moyen des outils conventionnels : scie à ruban, meule, etc. Mais, comme pour tous les produits en acier inoxydable, l'oxycoupage à la flamme est interdit. De même, le soudage peut se faire à l'arc ou par le procédé MIG. Enfin, les barres peuvent être pliées à 180° sans qu'il se produise de délamination entre la peau et le coeur. Il subsiste une contrainte, cependant, due à la structure même du produit : les parties coupées où l'acier au carbone est mis à nu doivent être protégées de la corrosion, ce qui complique et augmente le coût de la mise en oeuvre.



USINE NOUVELLE N°2609

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS