Métaux stratégiques : Montebourg veut que la France redevienne un pays minier

A l'issue du Comité des métaux stratégiques (Comes), le ministre du redressement productif a exprimé sa confiance envers la filière métallurgique française.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Métaux stratégiques : Montebourg veut que la France redevienne un pays minier

"On peut démontrer aujourd'hui que l'exploitation minière n'est pas à l'image de celle qu'a colporté la première révolution industrielle dans notre imaginaire, mais est une forme de technologie moderne, nouvelle, à taille humaine", estime Arnaud Montebourg.

Dans le discours de clôture du Comes, qui se tenait ce 16 octobre à Paris et qui réunit les acteurs, l'Etat, les organismes de recherches et les industriels de la filière métallurgique, le ministre du redressement productif a souhaité "donner une nouvelle ambition à la France, celle de redevenir un pays dans lequel on peut exploiter des mines, comme le font de nombreux pays européens".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans un communiqué, il précise son objectif : "il s'agit d'améliorer notre connaissance du sous-sol, en revisitant l'inventaire de notre sous-sol". Une connaissance ayant vocation à être mise "à disposition d'opérateurs miniers qui pourraient amener, en France, sur notre territoire, à de nouveaux projets miniers, en matières de terres rares et de ressources stratégiques".

Et d'appeler à la mise en oeuvre d'un "démonstrateur de mine". "Il nous manque un très grand acteur minier" français, déplore-t-il.

Quant à la refonte du code minier, dont la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Delphine Batho avait fait son cheval de bataille à sa prise de poste, Arnaud Montebourg estime qu'il doit "permettre d'accroître la transparence et la concertation dans l'attribution des permis, d'améliorer l'implication des populations, mais surtout redéfinir le partage des valeurs de l'exploitation minière entre Etat, collectivités locales et industriels".

Un projet de loi sera présenté dans ce sens "avant la fin de l'année".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS