Métaux non ferreux : Cuivre et aluminium:tombés de haut

Partager

Métaux non ferreux : Cuivre et aluminium:tombés de haut

Après avoir essuyé, en deux semaines, leurs plus lourdes pertes depuis des années, les métaux de base semblent avoir enrayé leur dégringolade. Leurs prix, qui avaient culminé à des niveaux jamais atteints depuis quatre ou cinq ans, sont aujourd'hui plus rationnels. Mais le mouvement reste toujours largement influencé par les fonds d'investissement. Certains analystes font remarquer que les pays asiatiques sont peu susceptibles d'augmenter leurs achats dans l'immédiat- même si le boom du secteur des infrastructures entraîne une forte hausse de la demande- dans la mesure où ils ont passé de nombreux engagements à long terme. Le cuivre reste vulnérable à tout resserrement de l'offre, les stocks sur le LME (London Métal Exchange) étant équivalents à guère plus de quatre semaines de consommation. L'aluminium demeure un des métaux non ferreux les mieux orientés. Nombreux sont ceux qui gardent confiance jusqu'au début du troisième trimestre 1995, la tension de l'offre en métal physique devant permettre aux prix de rebondir.

Biens intermédiaires : Accélération

La montée des prix des biens intermédiaires, entamée début 1994, s'est accélérée au quatrième trimestre. L'indice progresse de 2,7% , hausse la plus forte rencontrée en un trimestre depuis 1985. Cette flambée résulte en particulier des tensions sur les marchés mondiaux des matières premières. Les prix des métaux non ferreux augmentent de 6,9% sur le trimestre et de 21,6% en un an. Les produits chimiques de base progressent de 6% au quatrième trimestre (+10% en un an), les papiers et cartons de 4,5% (+9,4%).

Salaire horaire : Contraction

Après des hausses de 0,7% au premier trimestre de 1994, de 0,6% au deuxième et au troisième, la hausse du taux de salaire horaire ouvrier (THS) a été ramenée à 0,5% durant les trois derniers mois de l'année écoulée. Ces résultats, issus de l'enquête trimestrielle provisoire du ministère du Travail, font apparaître une hausse de 2,3% du THS sur l'ensemble de l'année 1994, dégageant ainsi un pouvoir d'achat du salaire horaire brut de 0,8%. Les données définitives (tableau A18) ne seront disponibles qu'à partir du 20mars.

USINE NOUVELLE N°2491

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS