Métalscan investit dans une nouvelle unité à Chalon-sur-Saône

La filiale française de l’Espagnol Tecnatom, Métalscan, investit près de 2,8 millions d’euros dans un nouveau site de 3 000 mètres carrés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Métalscan investit dans une nouvelle unité à Chalon-sur-Saône
Site Métalscan de Saint-Rémy, près de Chalon-sur-Saône.

Même si elle conservera encore quelque temps encore son unité de Saint-Rémy, près de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), la société Métalscan regroupera à terme toutes ses activités et ses 50 personnes sur son nouveau site de Saint Loup-de-Varennes, également dans l’agglomération chalonnaise.

La filiale depuis 2004 de l’Espagnol Tecnatom (*), spécialisée dans les systèmes de contrôle non destructif, investit 2 millions d’euros dans un bâtiment de 3 000 mètres carrés et se dote pour 760 000 euros de matériel supplémentaire. Il s’agit notamment d’une piscine de tests de 18 mètres de longueur et 1,5 mètre de profondeur, pourvue d’équipements mécaniques, de quatre postes de travail et de deux portiques.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un marché porteur

Car Métalscan est en pleine croissance. D’un peu moins de 5 millions d’euros de chiffre d’affaires, l’entreprise mise sur 7 millions d’activité en 2013. La plupart des secteurs pour lesquels elle intervient sont porteurs : industrie nucléaire, ferroviaire, aéronautique, avec des clients comme SNCF, Constellium (aluminium) ou encore Vallourec (tubes).

"Nous développons un double métier en étant déjà intégrateur de solutions de contrôle non destructif dans les systèmes industriels et prestataire de services dans le même domaine avec une équipe itinérante de dix personnes", explique Bruno Lebrun, le directeur général. Le dirigeant prévoit d’ailleurs de recruter l’an prochain deux nouveaux salariés, spécialisés dans le génie électrique et le contrôle non destructif.

Didier Hugue

(*) Tecnatom est un prestataire de l’industrie nucléaire espagnole qui accueille à son capital les trois fournisseurs d’énergie ibériques. Le groupe pèse 130 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 900 salariés dans le monde.

0 Commentaire

Métalscan investit dans une nouvelle unité à Chalon-sur-Saône

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS